MAROC
21/04/2016 05h:35 CET | Actualisé 21/04/2016 06h:59 CET

Enseignants stagiaires: Enfin le dénouement

Enseignants stagiaires: Une solution définitive trouvée
DR
Enseignants stagiaires: Une solution définitive trouvée

ENSEIGNANTS STAGIAIRES - Deux jours après la dernière rencontre des enseignants stagiaires avec le Wali de Rabat, le dossier des enseignants stagiaires est définitivement résolu.

Mercredi 20 avril, une rencontre qui a réuni le Wali de la région avec la commission technique créée suite à l'accord du 13 avril, et qui inclut, outre les enseignants stagiaires eux-mêmes, des représentants des ministères de l'Education, des Finances et de la Fonction publique, ainsi que des centrales syndicales et des représentants de l'Initiative civile pour les enseignants stagiaires, a été l'occasion de trouver un accord concret qui clôt le dossier des enseignants stagiaires, près de six mois après leurs premières manifestations.

Les différentes parties prenantes se sont mises d'accord sur le recrutement définitif des enseignants stagiaires dès janvier 2017. Les enseignants stagiaires ont par ailleurs accepté de reprendre leur formation théorique à partir du 25 avril et jusqu'en juillet 2016. Quant à la formation pratique, elle devra se dérouler en septembre, octobre et novembre, avant l'organisation d'un concours de recrutement en décembre, concours qui ne sera qu'une simple formalité, vu qu'il se tiendra en lieu et place de l'examen de fin de formation.

Le montant de l'indemnité durant la formation, qui a été l'un des points d'achoppement entre les enseignants stagiaires et le Wali, a lui aussi fait l'objet de changements. Les enseignants stagiaires demandaient l'augmentation du montant de l'indemnité à 3.000 dirhams durant la période de formation pratique, chose qui a été initialement refusée par le Wali. Ce dernier a fini par assouplir sa position, et a donnée son accord pour que l'indemnité soit fixée à 1.200 dirhams par mois durant la période de formation théorique, et à 2.800 dirhams (1.200 dirhams + une indemnité forfaitaire de 1.600 dirhams) durant les quatre mois de la formation pratique.

La réunion, qui a débuté mercredi 20 avril dans l'après-midi, a duré plusieurs heures. Le PV n'a été signé que minuit passé, et est daté du 21 avril.

Une crise qui aura duré plusieurs mois

La signature de l'accord met définitivement fin à un bras de fer entre le gouvernement et les enseignants stagiaires qui aura duré plusieurs mois. Et ce n'est que ces derniers jours que les deux parties ont réussi à mettre de côté leurs différends et trouver un terrain d'entente. Mercredi 13 avril, après 5 heures de négociations, un accord basé sur les propositions de l'Initiative de la société civile avait en effet été trouvé, et a été entériné lors des réunions suivantes. Et si dans un premier temps, le gouvernement avait proposé le recrutement des enseignants stagiaires en deux vagues, ce n'est qu'au cours de ces derniers jours qu'il s'est montré prompt à accéder à la demande des enseignants stagiaires, à condition qu'ils reprennent les cours.

Rappelons qu'à l'origine de la crise, deux décrets déposés début octobre par le ministère de l'Education, qui suspendent l'emploi direct des enseignants stagiaires dans l'enseignement public après leur passage par la formation, et qui réduisent de moitié leur bourse (de 2.450 dirhams à 1.200 dirhams). Si, initialement, les enseignants stagiaires demandaient l'annulation pure et simple des deux décrets, ils ont, par la suite, accepté toute solution qui irait dans le sens de leur emploi direct dans l'enseignement public.

LIRE AUSSI:

Galerie photoLes enseignants stagiaires manifestent à Rabat (24 janvier 2015) Voyez les images