MAROC
21/04/2016 12h:05 CET | Actualisé 21/04/2016 13h:39 CET

À Casablanca, les films sur les juifs marocains ont leur festival

À Casablanca, les films sur les juifs marocains ont leur festival
Lena films/Stefano Berca
À Casablanca, les films sur les juifs marocains ont leur festival

CINÉMA - C'est un (tout petit) festival qui vient de naître à Casablanca. Du 25 au 27 avril à 19 heures au Stade olympique casablancais (SOC), le "Casablanca Jewish Festival" prévoit la projection de trois films sur les juifs marocains en présence des réalisateurs et suivis de discussions.

Le premier film "Marocains juifs, des destins contrariés”, du réalisateur Younes Laghrari, sera projeté le 25 avril. Construit sur des témoignages de Marocains juifs du Maroc et de la diaspora (Israël, France), et enrichi par les explications d’historiens qui mettent en perspective le contexte historique de l’époque, le film se penche sur les raisons historiques du départ de la communauté juive du Maroc. La projection sera suivie d'un débat avec Simon Skira, producteur associé et président fondateur de l'association d'amitié Israël-Maroc.

Mardi 26 avril, c'est "L'Orchestre de Minuit" de Jérôme Cohen-Olivar (avec Hassan Elfad et Gad Elmaleh) , qui sera projeté en présence du réalisateur. Le film retrace le parcours d'un trader israélien qui vit aux Etats-Unis et part retrouver son père, ancien chef d'orchestre, à Casablanca.

Enfin, “Aïda la revenante”, histoire d'une jeune femme juive marocaine (interprétée par Noufissa Benchahida) atteinte d’une maladie incurable qui décide de rentrer chez elle au Maroc, sera projeté mercredi 27 avril, en présence de son réalisateur Driss Mrini.

LIRE AUSSI:Premier teaser du film réunissant Hassan El Fad et Gad El Maleh (VIDÉO)

Galerie photoDix films cultes marocains Voyez les images