ALGÉRIE
21/04/2016 05h:34 CET | Actualisé 21/04/2016 05h:34 CET

L'ambassade de l'Algérie en Libye rouvrira prochainement

Special Representative of the Secretary-General for Libya and Head of United Nations Support Mission in Libya (UNSMIL), Bernardino Leon (R), speaks as Algeria's Minister of African and Maghreb Affairs, Abdelkader Messahel, listens as they head  talks with Libyan political leaders and rivals in Algiers, March 10, 2015. Western leaders are backing the U.N. talks as the only way to end the turmoil in Libya, where two rival governments and armed factions are battling for control and Islamist militan
Ramzi Boudina / Reuters
Special Representative of the Secretary-General for Libya and Head of United Nations Support Mission in Libya (UNSMIL), Bernardino Leon (R), speaks as Algeria's Minister of African and Maghreb Affairs, Abdelkader Messahel, listens as they head talks with Libyan political leaders and rivals in Algiers, March 10, 2015. Western leaders are backing the U.N. talks as the only way to end the turmoil in Libya, where two rival governments and armed factions are battling for control and Islamist militan

La représentation diplomatique de l’Algérie sera rouverte en Libye prochainement, a annoncé Abdelkader Messahel, ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes lors de sa visite à Tripoli, capitale libyenne.

"En cette phase cruciale et décisive que traverse ce pays frère, l'Algérie réitère, de nouveau, son engagement à accompagner les autorités libyennes", a indiqué la même source, relayée par la Radio Algérienne.

M. Messahel a ensuite exhorté "l'ensemble des libyens à privilégier le dialogue, la concertation, la réconciliation nationale et à placer l'intérêt suprême de leur pays au-dessus de toutes les contingences pour mettre définitivement fin aux souffrances et difficultés endurées par le peuple frère de Libye."

L'Algérie, qui s'est pleinement investie depuis le début de la crise en Libye en faveur du processus conduit par les Nations Unies depuis son lancement pour la recherche d'une solution politique, avait fortement plaidé pour la préservation de la souveraineté de ce pays frère, de son intégrité territoriale et de l'unité de son peuple.

L’Algérie est ainsi le premier pays maghrébin et arabe à dépêcher un représentant de son gouvernement en Libye.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.