MAROC
20/04/2016 06h:40 CET | Actualisé 20/04/2016 06h:40 CET

La "Rétrospective Giacometti" ouvre ses portes au public (PHOTOS)

ART - C'est ce mercredi 20 avril que s'ouvre au grand public l'exposition "Rétrospective Giacometti" au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain à Rabat. Inaugurée lundi 18 avril par la princesse Lalla Salma, l'exposition, qui dévoile 100 oeuvres du sculpteur Alberto Giacometti, revient sur les principales périodes créatives de l'artiste, dans une scénographie aussi minimaliste qu'efficace.

De son initiation à la sculpture à Paris par Antoine Bourdelle jusqu'à sa période de maturité, en passant par sa passion pour l'Afrique et ses portraits peints, la "Rétrospective Giacometti" propose un cheminement chronologique fluide, distinguant chaque phase de la création de l'artiste, tout en permettant une perméabilité entre les espaces grâce à des percements dans les parois, qui dessinent des perspectives cadrant les oeuvres majeures exposées.

L'exposition a été agrémentée de photos rares de l'atelier de l'artiste, temple de sa créativité. Le parcours commence d'ailleurs par son portrait géant photographié par Robert Doisneau en 1957, cigarette à la main, devant les multiples oeuvres trônant dans son lieu de création.

On retiendra, parmi les oeuvres exposées, la filiforme "Femme qui marche", sa "Cage" en bronze ou encore son imposant "Homme qui marche" en plâtre, datant de 1960 et qui représente l'aboutissement du parcours de l'exposition.

Si c'est la deuxième version de "L'homme qui marche" qui est exposée au MMVI, c'est que la première a été vendue en mai 2015 chez Christie's à 141,28 millions de dollars, devenant ainsi la sculpture la plus chère jamais vendue aux enchères.

Galerie photoL'exposition "Rétrospective Giacometti" au MMVI Voyez les images

LIRE AUSSI:La princesse Lalla Salma inaugure l'exposition Giacometti au MMVI à Rabat