MAROC
20/04/2016 08h:05 CET

Le ministre de l'Education veut en finir avec les contenus discriminatoires dans les manuels scolaires

Les contenus discriminatoires seront enlevés des manuels scolaires
Les contenus discriminatoires seront enlevés des manuels scolaires

ÉDUCATION - Les contenus discriminatoires présents dans certains manuels scolaires sont dans le viseur du ministère de l'Education. Le ministre Rachid Benmokhtar, interviewé par l'agence espagnole EFE, a ainsi donné mardi 19 avril quelques détails sur les mesures prises par son département pour mettre à jour les livres d'enseignement.

"Ce 'nettoyage' a donné lieu à la modification, pour la prochaine année scolaire, de 390 manuels dans toutes les matières, y compris les mathématiques, et pour tous les niveaux de l'enseignement public (douze au total), qui présentaient dans la plupart des cas du contenu discriminatoire entre les sexes ou envers des groupes tels que les handicapés ou le monde rural", indique EFE.

Du contenu éducatif sexiste, dans lequel une jeune fille est mise en scène dans la cuisine en train d'exécuter des tâches domestiques avec sa mère, tandis que son père et son frère regardent la télévision dans le salon, sera ainsi supprimé, a indiqué le ministre, de même que "la tendance répétée à montrer les garçons habillés de manière moderne tandis que les filles portent des vêtements traditionnels".

Cette révision, a précisé M. Benmokhtar, ne concerne pas les manuels spécifiques d'éducation islamique, qui subiront de leur côté un "remodelage complet" dans le cadre d'une commission conjointe des ministères de l'Éducation et des Affaires islamiques.

Le roi avait en effet demandé aux deux ministères, début février, de revoir les programmes scolaires en matière d'éducation religieuse afin de mettre l'accent sur "l'éducation aux valeurs de l'islam tolérant, dans le cadre du rite sunnite malékite, qui prônent le juste milieu, la modération, la tolérance et la cohabitation avec les différentes cultures et civilisations".

Selon EFE, pédagogues, théologiens et experts travaillent actuellement à définir les principes qui devraient régir l'enseignement de l'islam dans les écoles. Les nouveaux manuels devraient être prêts d'ici la rentrée 2017-2018.

LIRE AUSSI:

Galerie photoLes universités privées marocaines Voyez les images