MAROC
19/04/2016 12h:24 CET

Le Maroc à la 6e place des pays qui produisent le plus de contrefaçons

Le Maroc parmi les champions de la contrefaçon
Le Maroc parmi les champions de la contrefaçon

CONTREFAÇONS - S'il est classé bien loin derrière la Chine, championne mondiale de la contrefaçon avec 63,2% des saisies totales en 2013, le Maroc figure tout de même dans le top 10 des pays d'où proviennent le plus de produits contrefaits (0,6% des saisies totales), selon un rapport de l'OCDE et de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle.

Derrière la Chine arrive la Turquie (3,3% des saisies totales), Singapour (1,9%), la Thaïlande (1,6%), l'Inde (1,2%), le Maroc (0,6%), les Emirats arabes unis (0,5%), le Pakistan et l'Egypte (0,4% chacun).

Selon le rapport rendu public lundi 18 avril, la valeur mondiale des importations de biens contrefaits s'élevait à 461 milliards de dollars en 2013, soit environ 2,5% des importations totales au niveau mondial qui s'élevaient à 17.900 milliards de dollars.

Les chaussures, produits les plus copiés dans le monde

"Les contrefaçons concernent tous types de produits, des sacs à main et parfums, aux pièces de machine et produits chimiques. Si les chaussures sont les produits les plus copiés, on observe des violations du droit de propriété intellectuelle jusque sur les fraises et les bananes", note le rapport.

"Les activités de contrefaçon produisent également de 'mauvaises copies' qui mettent en danger la vie des individus – pièces automobiles défectueuses, médicaments aux effets néfastes, jouets dangereux, lait pour bébé sans valeur nutritive et instruments médicaux donnant des mesures erronées", prévient l'OCDE.

Selon le rapport qui porte sur la totalité des biens matériels contrefaits, les pays dont les entreprises ont été les plus touchées entre 2011 et 2013 sont les États-Unis, dont les marques et les brevets représentaient 20% des copies, suivis par l’Italie (15%), la France et la Suisse (12% chacune), le Japon et l’Allemagne (8%), le Royaume-Uni (4%) et le Luxembourg (2%).

Jusqu'à 1,3% du PIB marocain

Au Maroc, la contrefaçon est estimée entre 6 et 12 milliards de dirhams, soit 0,7% à 1,3% du PIB, selon les chiffres livrés en 2012 par le Comité national pour la propriété industrielle et anti-contrefaçon (CONPIAC), pour les secteurs du textile, du cuir, de l'électrique, des pièces de rechanges et des cosmétiques. La perte fiscale générée par la contrefaçon dans le royaume s'élèverait à un milliard de dirhams par an et 30.000 emplois seraient détruits ou informels.

LIRE AUSSI: