TUNISIE
19/04/2016 12h:07 CET

Tunisie: Le taux d'absentéisme à l'Assemblée à nouveau épinglé par Al Bawsala

A general view of Tunisia's Constituent Assembly is seen in session in Tunis December 2, 2014. Tunisia's first full elected parliament held its opening session on Tuesday with a challenge to implement the democracy its people sought when they marched in the 2011 revolt against autocrat Zine el-Abidine Ben Ali. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: POLITICS)
Zoubeir Souissi / Reuters
A general view of Tunisia's Constituent Assembly is seen in session in Tunis December 2, 2014. Tunisia's first full elected parliament held its opening session on Tuesday with a challenge to implement the democracy its people sought when they marched in the 2011 revolt against autocrat Zine el-Abidine Ben Ali. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: POLITICS)

ARP - L'ONG Al Bawsala a publié lundi 18 avril un ensemble de chiffres riches en renseignements sur les cinq premiers mois de la deuxième session parlementaire de l'Assemblée des représentants du peuple.

Focus.

Une fréquence de travail en dents de scie

Entre novembre 2015 et mars 2016, l'ARP s'est réunie 43 fois en plénière, dont plus du 1/4 au mois de novembre 2015 (14 plénières). Au cours des mois de janvier et février 2016, l'ARP ne s'est réunie en plénière que 9 fois, avant de reprendre avec 10 au mois de mars.

Concernant les heures travaillées, le pic a été atteint en décembre 2015 avec 89 heures et 15 minutes travaillées par les parlementaires. Le nombre d'heures travaillées au cours des mois de janvier (32 heures 35 minutes) et de février (23 heures et 10 minutes) a été respectivement divisé presque par 3 et par 3,5.

Quant au nombre de projets et propositions de lois adoptés, le rythme semble monter crescendo. Avec seulement 6 projets de lois adoptés au cours du mois de novembre 2015, le mois de février a vu (malgré ses 5 sessions en plénière seulement) 13 projets ou propositions de loi adoptés. Le mois de mars a quant à lui vu 15 projets adoptés par l'ARP.


bawsala


Un seul député a participé à tous les votes en mars 2016

Si le taux de présence sur les 5 mois se situe aux alentours des 84%, c'est surtout la participation aux votes qui semble problématique.

Avec 72% de taux de présence lors des votes, le mois de janvier a été le mois de l'assiduité pour les parlementaires. En effet, ce taux ne dépasse pas les 56% lors des autres mois.

Par ailleurs, l'ONG a pointé du doigt le nombre de députés ayant participé à tous les votes: 0 en novembre 2015, 2 en décembre 2015, et 1 en mars 2016.

Un absentéisme record en commission

63 députés n'ont pris part à aucune réunion de leurs commissions sur les cinq derniers mois. La palme revient à la commission du développement local où 9 députés se voient attribués un taux de présence de 0% aux réunions entre novembre 2015 et mars 2016.


bawsala


Les blocs parlementaires d'El Horra et d'Ennahdha les plus actifs au mois de mars 2016

Au niveau des blocs parlementaires, pour le mois de mars 2016, les députés d'El Horra ont enregistré un taux de présence de 88% juste devant ceux d'Ennahdha (87%). Idem en commission spéciale, où les députés de ces deux blocs ont été les plus présents avec un taux de présence de 73% pour les députés d'El Horra et de 63% pour les députés d'Ennahdha.

Ces deux blocs sont aussi ceux qui ont le plus voté lors du mois de mars 2016 avec un taux de vote de 67%.

En termes de taux de présence, les députés d'Afek Tounes sont les moins assidus avec un taux de présence de seulement 73%. Avec un taux de vote de seulement 13%, c'est le bloc social-démocrate qui a le moins voté en mars 2016.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.