MAROC
18/04/2016 06h:16 CET | Actualisé 18/04/2016 06h:16 CET

Au Maroc, un baron de la drogue condamné à mort continue de diriger son réseau depuis la prison

DR

CRIME - Surprise. Najib Zaimi, détenu pour trafic international de drogue, homicide volontaire avec préméditation et guet-apens, enlèvement, séquestration et torture, continue d'exercer son activité criminelle depuis la prison, a indiqué le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST) dans un communiqué diffusé lundi 18 avril.

Le BCIJ a souligné qu’une équipe d’enquête s’est rendue à une ferme de Najib Zaimi, située à Kariat Arkmane, dans la commune de Kebdana (province de Nador). Suite aux investigations menées, il a été procédé à "la découverte et la saisie d’une quantité importante d’essence (1830 litres), de quatre voitures portant de fausses plaques d'immatriculation, de fausses plaques étrangères en métal et une ancre de marine , ce qui prouve que le dénommé Zaimi continue à diriger son réseau criminel spécialisé dans le trafic de drogue, et s’apprêtait à effectuer une opération depuis sa ferme", indique le BCIJ dans un communiqué.

L’enquête est en cours sous la supervision du parquet compétent pour faire la lumière sur cette affaire et appréhender les éléments impliqués.

Arrêté en mai 2010, le baron de la drogue Najib Zaimi, patron d’un réseau international de trafic de stupéfiants, a été condamné en 2012 à la peine capitale par la Cour d’appel de Casablanca. 38 personnes étaient poursuivies pour leur liens avec le réseau de Najib Zaimi, dont Mohamed Jelmat, ancien commissaire de police et chef de sûreté de Nador, qui a été condamné à trois ans de prison, ainsi que le père de Najib Zaimi, qui a écopé de 20 ans de prison, et sa sœur et son cousin qui ont été condamnés à 4 et 5 ans de prison.

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter