MAROC
17/04/2016 07h:24 CET | Actualisé 17/04/2016 07h:26 CET

Au Maroc, une ONG se mobilise pour nettoyer les sites naturels (VIDÉO)

ÉCOLO - A la veille de la COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre, la société civile se mobilise pour l'environnement. C'est le cas pour l'Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT) qui appelle les citoyens à se rendre dans les sites naturels afin de les nettoyer.

L'opération, rendue posssible grâce à un partenariat avec la Fondation suisse Drosos, aura lieu dans une trentaine de villes marocaines incluant plusieurs dizaines de sites naturels. L'AESVT a choisi le 22 avril comme date symbolique de la signature de l'accord de Paris, qui aura lieu le jour même au siège de l'Organisation des nations unies à New York.

L'association appelle également les internautes à adopter des comportements citoyens visant à réduire les impacts sur l'environnement. Parmi eux, trier ses déchêts mais également contribuer à préserver les forêts. "En trente ans, 80% des forêts dans le monde ont été perdues à cause des activités humaines et du changement climatique", alerte un membre de l'ONG.

La société civile s'organise pour l'environnement

Ce n'est pas la première fois qu'une telle initiative émane des associations et autres organisations non gouvernementales à la veille de la COP22. Le 7 février, plusieurs entités ont créé la Coalition marocaine pour la justice climatique, un organisme qui souhaite "consolider la prise de conscience populaire et contribuer à une mobilisation diverse, inclusive et autonome pour mutualiser les efforts dans une dynamique au niveau national, régional et international pour la justice climatique".

LIRE AUSSI:

Galerie photoLa protection de l'environnement vue par les enfants Voyez les images