ALGÉRIE
17/04/2016 10h:58 CET | Actualisé 17/04/2016 10h:59 CET

Syrie: le parti d'Assad vainqueur sans surprise des législatives

Syria's President Bashar al-Assad (C) casts his vote next to his wife Asma (centre left) inside a polling station during parliamentary elections in Damascus, Syria, in this handout picture provided by SANA on April 13, 2016. REUTERS/SANA/Handout via Reuters ATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. REUTERS IS UNABLE TO INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, CONTENT, LOCATION OR DATE OF THIS IMAGE. FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.
Handout . / Reuters
Syria's President Bashar al-Assad (C) casts his vote next to his wife Asma (centre left) inside a polling station during parliamentary elections in Damascus, Syria, in this handout picture provided by SANA on April 13, 2016. REUTERS/SANA/Handout via Reuters ATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. REUTERS IS UNABLE TO INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, CONTENT, LOCATION OR DATE OF THIS IMAGE. FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.

Le parti Baath au pouvoir en Syrie et ses alliés ont remporté sans surprise la majorité des sièges du Parlement à l'issue des législatives organisées le 13 avril dans les territoires contrôlés par le régime, selon les résultats officiels. Selon la commission électorale, la grande majorité des 250 sièges du Parlement a été raflée par le même parti, au pouvoir depuis un demi-siècle.

Les 200 candidats de la liste "Union nationale" à laquelle appartient ce parti, l'ont tous emporté dans plusieurs provinces du pays ravagé par la guerre depuis cinq ans, a rapporté dimanche le quotidien Al-Watan proche du pouvoir.

Le taux de participation a été de 57.56% parmi les électeurs en capacité de voter, selon cette commission, citée par l'agence officielle Sana.

Au total, 5,08 millions des 8,83 millions d'électeurs potentiels se sont déplacés dans les bureaux de vote pour choisir parmi les 3.500 candidats à ces élections dénoncées comme "illégitimes" par l'opposition en exil.

En Syrie, un pays qui comptait quelque 23 millions d'habitants avant le conflit, 13,5 millions de personnes sont affectées ou déplacées par la guerre, selon l'ONU.

De nombreux experts avaient prédit un résultat semblable à celui du scrutin de mai 2012, auquel plusieurs partis avaient été autorisés, pour la première fois, à participer. Le Baath avait obtenu la majorité des 250 députés élus pour un mandat de quatre ans.

Parmi les candidats vainqueurs figurent notamment des membres de la délégation du régime présente à Genève où se tient une nouvelle session de pourparlers indirects entre régime et rebelles afin de trouver une issue à une guerre dévastatrice ayant coûté la vie à plus de 270.000 personnes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.