ALGÉRIE
15/04/2016 08h:57 CET | Actualisé 15/04/2016 09h:02 CET

Escrime: le fleurettiste Victor Sintès qualifié pour les JO de Rio sous les couleurs de l'Algérie

Facebook/algeriescrime/

L'escrimeur et fleurettiste Victor Sintès, ancien membre de l'équipe de France mais actuellement tireur algérien, s'est qualifié ce jeudi 14 avril à Alger pour les Jeux olympiques de Rio sous les couleurs de l'Algérie, rapportait hier l'Equipe sur son site Internet.

Victor Sintès, champion du monde par équipes en 2005 et médaillé de bronze individuel aux Mondiaux 2011 avec l'équipe de France, s'est imposé hier face au sénégalais Babacar Kadam 15 à 4, à l'issue du tournoi de qualification olympique de la zone Afrique.

Âgé de 35 ans, le fleurettiste algérien retrouve ainsi le haut niveau après trois années d'absence.

Il avait été exclu en 2013 de l'Institut français du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) et écarté de l'équipe de France pour avoir publiquement critiqué l'encadrement technique des athlètes français. Victor Sintès avait alors demandé à la Fédération française d'escrime d'être libéré de la période de transition de 3 ans, effectuée en cas de changement de nationalité.

Face au refus de celle-ci et sa fin de non-recevoir, il a ainsi été contraint de patienter jusqu'au 1e mars dernier pour pouvoir tirer sous les couleurs algériennes

Détenteur depuis octobre 2014 de son passeport algérien grâce à son ascendance, le petit-fils du footballeur Abdelhamid Bensegueni, joueur à Constantine et l'OGC Nice dans les années 1940, a depuis le début du tournoi remporté six victoires en autant de rencontres dans la phase de poules.

Il a été dispensé de quarts de finale avant d'écarter en demies le marocain Xavier Ali Lahoussine sur le score de 15-5, a rajouté l'Equipe.

Commentant ses succès, il a affirmé ne pas être "surpris". "Je me sens fort ces derniers temps et je me voyais favori aujourd’hui. Il fallait juste que je ne fasse pas d’erreurs. Ça a été le cas", a-t-il déclaré.

Revenant sur son écartement de l'équipe de France et son exclusion par l'INSEP français, il a rajouté: "Je ressens une immense satisfaction [après sa qualification, NDLR] par rapport au contexte de ces dernières années".

Le fleurettiste s'est d'ailleurs exprimé sur son écartement sur son compte Facebook, où il a fait part de son soulagement depuis sa libération vers l'Algérie et de sa détermination "de régler les comptes à la régulière sur la piste en opposition à la façon minable et anti-sportive dont [il a] été victime".

"Maintenant, je vais essayer de donner raison à la présidente de la fédération français (Isabelle Lamour) quand elle disait que ce serait la risée de tous si je venais à battre un de ses athlètes aux JO. Voire plus : créer la surprise et revenir médaillé de Rio", a renchéri Victor Sintès, relayé par le site d'informations sportives.

LIRE AUSSI: Escrime/JO 2016 : le fleurettiste Victor Sintès qualifié avec l'Algérie

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.