MAROC
13/04/2016 13h:08 CET | Actualisé 13/04/2016 13h:22 CET

A Paris, Nabil Ayouch reçoit le Prix Henri Langlois "humanisme et engagement"

A Paris, Nabil Ayouch récompensé pour son "humanisme et son engagement"
Loic Venance/AFP
A Paris, Nabil Ayouch récompensé pour son "humanisme et son engagement"

CINÉMA - Nouvelle consécration pour Nabil Ayouch. Le réalisateur de "Much Loved" vient de recevoir le Prix Henri Langlois "humanisme et engagement" 2016 en France, à l’occasion de la 11e cérémonie des Prix Langlois tenue le 11 avril à la Maison de la Radio dans l’emblématique Studio 104 à Paris.

Le prix vise à célébrer des personnalités cinématographiques (comédiens, réalisateurs, institutions ou techniciens) dont la contribution au septième art est de première importance au niveau du patrimoine cinématographique mondial, indique un communiqué de la boîte de production de Nabil Ayouch.

L'année dernière, c'est le réalisateur haïtien Raoul Peck et directeur de la Femis, célèbre école française de cinéma, qui avait remporté ce prix.

Début février, Nabil Ayouch a été fait chevalier des arts et des lettres par l'ambassadeur de France au Maroc. Une récompense accordée à des personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique.

"Much Loved" a pour sa part reçu le Valois d'or du meilleur film et Loubna Abidar, qui joue le rôle principal, celui de meilleure actrice. Elle a aussi reçu un Bayard d'or au festival de Namur en Belgique. En février, le long métrage a remporté le prix du meilleur film francophone lors de la cérémonie des Prix Lumières de la presse étrangère à Lyon en France. Loubna Abidar faisait aussi partie des sept comédiennes en lice pour le César de la meilleure actrice en France.

LIRE AUSSI:

Galerie photo"A la marge", l'expo photo par Nabil Ayouch Voyez les images