TUNISIE
13/04/2016 12h:37 CET

Tunisie: Bientôt un hôpital mobile sillonnera les régions les plus reculées du pays grâce à l'association "un geste pour tous"

facebook/un geste pour tous

SANTÉ - Grâce à l'association établie en France "Un geste pour tous" et avec l'entremise de l'association Tunisienne "Génération liberté", un hôpital mobile pourra désormais sillonner les routes allant à la rencontre des habitants les plus éloignés des hôpitaux afin de leur proposer des soins.

Contacté par le HuffPost Tunisie, Brahim Djebali, président de l'association "Un geste pour tous" affirme que "la décision d'expédier le camion santé a été prise en fonction du besoin des populations".

Après avoir lui-même fait le tour du pays, il a "pu constater de visu que les besoins étaient réels et que ce camion santé aurait une mission d'utilité publique favorable au plus grand nombre".

Selon M. Djebali, "à l'origine, le camion santé était une unité mobile de radiologie. Il a pour but de permettre des dépistages précoces par des radiologues", les taux de cancer du sein non dépistés ou dépistés tardivement étant importants en Tunisie.

Présenté aux autorités tunisiennes et principalement au ministère de la Santé, le projet a été bien accueilli: "Le retour a été très positif .Tout s'est très bien passé et nous avons été accueillis de la meilleure manière possible. Notre objectif est commun: venir en aide aux populations", indique Brahim Djebali.



Si les modalités de son utilisation n'ont pas encore été arrêtées avec les autorités, l'hôpital mobile sera "dans un premier temps, exploité par l'association Génération liberté présidée par Lotfi Hamadi et pourra servir dans des internats pour des visites médicales des campagnes de sensibilisation, de prévention, de dépistage et de vaccinations".

Créée en France Mars 2014, cette association humanitaire à vocation sociale, s'implique pour la cause des personnes handicapées, des enfants mais surtout des personnes en situation de précarité partout à travers le monde.

Selon une étude publiée par Targa Consult, la Tunisie serait dotée de 174 hôpitaux et 81 cliniques. A savoir, 103 hôpitaux de circonscription, 33 hôpitaux régionaux et 24 hôpitaux universitaires. En y ajoutant les 81 cliniques et les 2091 centres de santé de base, cela fait 31 936 lits actifs dont 87% sont dans le secteur public.

La distance moyenne d'accès à un hôpital régional varie de 8 kilomètres (si on se trouve à Ben Arous, à 59 kilomètres si l'on se trouve à Kasserine et à Tataouine). Pour les habitants de 12 des 24 gouvernorats, il faut faire plus de 30 kilomètres pour accéder à un hôpital régional.

Les régions du sud et de centre ouest sont les plus mal desservies par l'accès aux hôpitaux régionaux. Outre les gouvernorats de Kasserine et Tataouine, la distance moyenne d'accès à un hôpital régional est de 50 kilomètres à Kairouan, 46 km à Mahdia, 44 km au Kef et à Sidi Bouzid et 42 km à Tozeur.

LIRE AUSSI:Tunisie: Le secteur médical ira "vers la privatisation" à cause des lacunes du service public, préviennent des médecins spécialistes

Tunisie: Dans les hôpitaux, certains patients sont victimes d'erreurs médicales, que dit la loi?

Tunisie: Un secteur de la santé sous perfusion (INFOGRAPHIES)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.