TUNISIE
13/04/2016 07h:26 CET | Actualisé 13/04/2016 07h:27 CET

Le Fonds monétaire international revoit à la baisse les estimations de croissance de la Tunisie pour l'année 2016

International Monetary Fund (IMF) Managing Director Christine Lagarde speaks during a news conference at the IMF in Washington, Monday, Nov. 30, 2015, to announce the Chinese yuan will join a basket of the world's leading currencies.  (AP Photo/Susan Walsh)
ASSOCIATED PRESS
International Monetary Fund (IMF) Managing Director Christine Lagarde speaks during a news conference at the IMF in Washington, Monday, Nov. 30, 2015, to announce the Chinese yuan will join a basket of the world's leading currencies. (AP Photo/Susan Walsh)

Après avoir vu le taux de croissance de la Tunisie aux alentours de 3% pour l'année 2016, le Fonds Monétaire International (FMI) vient de revoir ses prévisions à la baisse.

Dans ses "Perspectives de l'économie mondiale" du mois d'avril 2016, le FMI situe la croissance tunisienne autour des 2%, soit un point de moins que les perspectives entrevues en octobre 2015.

Selon le rapport, la croissance moyenne des pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie, Mauritanie, Libye) se situera à 2,5%. L'Algérie connaitra le plus haut taux de croissance selon les estimations du FMI. Celle-ci se situera aux alentours de 3,7%.

Le pays de la région Moyen Orient-Afrique du Nord (MENA) qui connaitra le plus grand taux de croissance en 2016, selon le FMI sera l'Irak avec 7,2% . Le Liban connaitra quant à lui la croissance la moins forte de la région pour l'année 2016 avec 1% seulement.

Quid de 2017?

Selon le rapport, la Tunisie connaitra une hausse de sa croissance en 2017. Celle-ci sera aux alentours de 3%.

Au Maghreb, le Maroc connaitra une croissance de 4,1% selon les estimations du FMI alors que l'Algérie verra sa croissance baisser et se situer aux alentours de 2,9%.

Les prévisions du FMI, tendent à rejoindre ceux de la Banque Mondiale publié en janvier 2016. Selon l'institution de Bretton-Woods, la croissance économique de la Tunisie progressera à 2,5% en 2016, 3,3% en 2017 .

Une croissance trop faible trop longtemps

Dans son rapport, le FMI affirme que "la reprise de l’économie mondiale se poursuit, mais elle est toujours plus lente et de plus en plus fragile", parlant d'une tendance globale et mondialisée.

Cependant, la région MENA est plus touchée que les autres: "Dans la région du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord, de l’Afghanistan et du Pakistan (MOANAP), les perspectives se sont dégradées considérablement en raison des nouvelles baisses des prix du pétrole, ainsi que de l’intensification des conflits et des risques pesant sur la sécurité. La croissance pour l’ensemble de la région devrait

atteindre 3,1 % en 2016 et 3,5 % en 2017, soit 0,8 point et 0,7 point de moins" par rapport aux dernières estimations du FMI.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.