MAROC
13/04/2016 12h:46 CET | Actualisé 13/04/2016 13h:16 CET

Défié par le champion de boxe Rico Verhoeven, Badr Hari monte au créneau

Badr Hari/Facebook

SPORT - "Les loups ne perdent pas le sommeil face à l'opinion de moutons". L'homme qui a repris cette citation n'est autre que le "golden boy" Badr Hari, qui s'est vu défier en direct à la télévision néerlandaise par le kickboxeur allemand Rico Verhoeven. "Badr tu sais, je suis au top de ma forme, si tu veux un dernier combat d'adieu, je t'attends", lui a-t-il lancé.

Et quand il s'agit de combat, Badr Hari n'est pas du genre à fuir. Dans sa vie personnelle comme sur un ring, le combattant marocain aime donner des coups de poings. C'est sur ses comptes Twitter et Facebook qu'il a tenu à répondre à son (futur) adversaire. "Challenge Accepted" (défi accepté, ndlr) a-t-il posté le mardi 13 avril.

Avant d'annoncer sa retraite en novembre 2015, Badr Hari avait combattu pour la dernière fois en 2014 lors du tournoi de quatre hommes au GFC 3 à Dubaï, où il avait mis KO ses adversaires Stefan Leko et Peter Graham.

Depuis, le "bad boy" originaire de Kénitra fait surtout parler de lui pour ses démêlés avec la justice et son amitié avec le footballeur portugais Cristiano Ronaldo.

LIRE AUSSI: