MAROC
12/04/2016 06h:45 CET | Actualisé 12/04/2016 06h:46 CET

Le Maroc veut attirer les investisseurs émiratis

Les investisseurs émiratis dans le viseur du Maroc
Capture d'écran
Les investisseurs émiratis dans le viseur du Maroc

INVESTISSEMENTS - Les investisseurs émiratis sont dans le viseur du Maroc. Du 11 au 13 avril, des responsables gouvernementaux, investisseurs et hommes d'affaires marocains prennent part au forum annuel des investissements, qui a démarré ses travaux lundi 11 avril à Dubaï.

Le thème de l'édition 2016 du forum porte sur les investissements directs étrangers (IDE) dans les pays émergents, principalement dans l'industrie. Un secteur qui connaît un tournant au Maroc, notamment dans l'automobile et l'aéronautique, depuis le lancement du Plan d'accélération industrielle.

"Fournir toutes les informations nécessaires"

Le royaume ajoute ainsi sa pierre à l'édifice en prenant part à ce forum avec un stand supervisé par l'Agence marocaine de développement des investissements (AMDI). A cette participation se greffe une délégation officielle comprenant, entre autres, des opérateurs économiques des secteurs public et privé, les représentants des centres régionaux d'investissement, des agences de développement économique et social, des institutions gouvernementales, des instances élues ainsi que des hommes d'affaires.

"La participation de l'agence à ce forum vise notamment à attirer les investissements étrangers directs et à fournir toutes les informations nécessaires aux hommes d'affaires qui souhaitent réaliser des projets d'investissement au Maroc, surtout dans les secteurs de construction automobile, du textile, de l'industrie chimique et du parachimique", a souligné dans une déclaration à la MAP le directeur général adjoint de l'AMDI, Hicham Boudraâ.

3e investisseur étranger au Maroc

Les échanges extérieurs ont connu un réel bond passant de quelque 300 milliards de dirhams en 2000 à près de 4.1 milliards en 2014, selon Les Inspirations éco. Sans parler des investissements étrangers, les Émirats arabes unis étant le 3e investisseur étranger au Maroc et le premier parmi les pays arabes.

A juin 2015, la balance commerciale entre le Maroc et les Émirats arabes unis s'est affichée déficitaire au détriment du royaume, avec un solde commercial estimé à 2.22 milliards de dirhams, selon les chiffres de l'Office des changes, cités par Les Inspirations éco.

Le Maroc importe principalement des minéraux, de l'aluminium et des dattes. Les exportations concernent quant à elles le prêt-à-porter, les voitures particulières et les légumes frais.

LIRE AUSSI: