11/04/2016 06h:22 CET | Actualisé 11/04/2016 06h:22 CET

Maroc-Russie: Une collaboration qui a tout à gagner

PARTENARIAT – Autant le dire d’emblée: le partenariat maroco-russe semble promis à de belles opportunités. Alors que les échanges commerciaux entre le Maroc et la Russie se sont chiffrés ces dernières années à 2.5 milliard de dollars par an en moyenne, le royaume s’affiche comme un partenaire privilégié du Kremlin en Afrique et dans le monde arabe.

En 2014, les importations marocaines en provenance de Moscou plafonnaient à 16.3 milliards de dirhams, d’après les données de l’Office des changes relayées par Le Desk. Du côté des exportations, elle culminaient à 1.7 milliard de dirhams.

Le pétrole brut caracole en tête des produits les plus importés, respectivement suivi du fuel et du soufre brut. Sur le front des exportations, les agrumes figurent en tête du podium, tandis que les tomates occupent la deuxième marche. Sur la période 2007-2013, les agrumes et les tomates ont respectivement représenté 89% et 9% des exportations globales à destination du marché russe. Viennent enfin les sardines congelées.

"Au total, les échanges commerciaux entre les deux pays dans la filière agroalimentaire se sont élevés à 2.6 milliards de dirhams".

Autant de chiffres qui confirment l’ancrage du partenariat maroco-russe et se traduisent notamment lors d’événements d’envergure à l’instar, par exemple, du World Food Moscow, l’une des plus grandes foires alimentaires internationales à laquelle le royaume a participé pour la deuxième fois, du 14 au 17 septembre 2015, aux côtés de 69 autres pays.

D’une superficie de 370 m2, le pavillon marocain a abrité 26 entreprises représentant le secteur des agrumes, de l’huile d’olive, des légumes, des produits halieutiques et des produits du terroir.

Un rendez-vous qui devait permettre aux sociétés marocaines de renforcer leur présence sur le plus grand marché de l’Europe de l’Est, commercialiser leurs produits et sceller des partenariats avec les professionnels et hommes d’affaires russes pour augmenter le volume des exportations des produits alimentaires nationaux.

L’année 2014 avait également inauguré le forum économique Maroc-Russie les 9 et 10 juin à Moscou, conjointement organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le ministère des Affaires étrangères et de la coopération. L’objectif était de présenter les potentialités du Maroc en termes d’opportunités d’affaires et d’investissements, et permettre aux participants marocains d’échanger avec leurs homologues russes et d’étudier les possibilités de partenariats.