ALGÉRIE
11/04/2016 05h:53 CET | Actualisé 11/04/2016 05h:53 CET

L'ARPT va lancer la portabilité du numéro en 2016 malgré le vide juridique

ARPT

La portabilité du numéro, tant réclamée par certains opérateurs de la téléphonie mobile et l’Association de protection des consommateurs, va être lancée durant l’année en cours. C’est ce qu’annonce le Président de l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT).

“Nous allons entamer les premiers chantiers dès les prochaines semaines pour une implémentation en 2016”, affirme le président de l’ARPT Mohamed Toufik Bessai dont les propos ont été rapportés par le quotidien national Liberté.

Longtemps reporté pour absence de cadre juridique clair, ce service qui permet à un abonné de changer d’opérateur sans changer de numéro, peut être introduit dans le cadre de la loi 2000-03, régissant secteur de la Poste et des TIC depuis 2000.

M. Bessai estime à ce propos que la loi actuelle "ne l’interdit pas (portabilité du numéro) et la nouvelle loi qui est au stade de l’avant-projet viendra la conforter davantage", soulignant que « le marché de la téléphonie est assez mature pour intégrer ce service ».

Revirement

Le Président de l’ARPT explique ce "revirement" par le fait que "la portabilité se conçoit dans un marché stable".

Pour rappel, l’ARPT a toujours mis en avant l’absence de cadre juridique pour justifier le retard pris dans la mise en place de ce service. "Actuellement il n’y a aucun texte dans la loi 2000/03 qui mentionne le concept de la portabilité du numéro", répondait à tout bout de champ le Régulateur pour se justifier.

Experts, associations de consommateurs et certains opérateurs de téléphonie mobile n’ont cessé depuis des années de réclamer ce service qui devait "favoriser une concurrence saine" entre opérateurs et une meilleure qualité de service.

Le parc de la téléphonie a beaucoup évolué et la concurrence s’est accrue notamment après l’introduction de la téléphonie mobile de troisième génération. L’Algérie compte actuellement plus de 43 millions d’abonnés à la téléphonie mobile (3G incluse). La 3G compte plus de 16 millions d’abonnés à fin décembre 2015, en hausse de 92% par rapport à 2014. Et le chiffre d’affaires du secteur ne cesse d’évoluer pour atteindre à 433 milliards de DA en 2015.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.