MAROC
11/04/2016 04h:33 CET | Actualisé 11/04/2016 04h:33 CET

Le "Boston Globe" imagine la présidence apocalyptique de Trump

ÉTATS-UNIS - On a beau savoir que la Une est fictive, elle fait tout de même froid dans le dos. Le Boston Globe, l'un des quotidiens locaux les plus lus aux États-Unis, a publié dimanche une fausse première page datée du 9 avril 2017 en imaginant que Donald Trump avait réussi à ravir la Maison Blanche.

"Les expulsions vont commencer", "Des soldats américains refusent d'exécuter des familles des membres de Daech", "Les bourses s'effondrent", etc.: cette vision de l'actualité dans un an est accompagnée d'un éditorial expliquant à quel point la mise en oeuvre du programme que le magnat de l'immobilier propose actuellement pendant sa campagne serait "profondément dérangeante" pour l'avenir du pays.

"Le parti républicain doit arrêter Trump", implore le Boston Globe pour expliquer sa démarche. Le quotidien estime que la candidature du milliardaire new-yorkais "nécessite une opposition active et engagée" et que les républicains "doivent agir de la manière la plus sensée et mettre tous les obstacles légitimes possibles sur la route de Trump", bien parti pour être le candidat du parti républicain. Sans pour autant "s’accommoder d'un candidat aussi radical –et peut-être plus dangereux– en choisissant Ted Cruz", son seul véritable adversaire pour le moment.

"Si le parti trouve le courage d'écarter celui qui est arrivé en tête, il devrait être plus facile d'en faire de même avec le second", considère le quotidien. "Les standards du parti républicain méritent d'être incarnés par un homme honnête et respectable, comme Romney (le candidat républicain en 2012) ou Ryan (président de la Chambre des représentants)", martèle le Boston Globe, qui avait d'abord appelé à soutenir John Kasich lors de la primaire républicaine.

» Retrouvez cette Une ci-dessous et passez votre souris sur les différents articles pour obtenir leur résumé en français.

LIRE AUSSI:Présidentielle américaine: Le candidat républicain Donald Trump confond le Mexique avec le Maroc

Galerie photoLes polémiques de Donald Trump en campagne Voyez les images