MAROC
11/04/2016 16h:03 CET | Actualisé 11/04/2016 16h:19 CET

Agression homophobe de Beni Mellal: Prison ferme pour les agresseurs, avec sursis pour les victimes

Agression homophobe de Beni Mellal: Prison ferme pour les agresseurs, avec sursis pour les victimes
Montage Pink News
Agression homophobe de Beni Mellal: Prison ferme pour les agresseurs, avec sursis pour les victimes

JUSTICE - C'est un (léger) retournement de situation: la deuxième victime de l'agression homophobe de Beni Mellal a été condamnée, ce lundi 11 avril par le tribunal de première instance de Beni Mellal, à trois mois de prison avec sursis.

La première victime, qui a précédemment été condamnée à une peine de 4 mois de prison ferme, a vu sa peine commuée par la Cour d'appel, et a finalement été condamnée à 4 mois de prison avec sursis.

LIRE AUSSI:Lynchage homophobe à Beni Mellal: Le récit des faits

La Cour d'appel a également durci les peines à l'égard de deux des agresseurs des victimes. Ils ont été jugés l'un à 4 mois de prison ferme, l'autre à 6 mois, alors qu'ils ont été initialement condamnés à deux mois de prison avec sursis.

Deux autres hommes accusés de l'agression des homosexuels ont été innocentés à l'issue du procès, et le cinquième, un mineur, sera jugé dans les prochains jours.

En marge du procès, deux militantes féministes françaises du groupe Femen ont été arrêtées ce lundi à Beni Mellal et seront expulsées vers la France. Elles ont tenté de manifester seins nus devant le tribunal, en soutien aux deux homosexuels lynchés et arrêtés début mars.

LIRE AUSSI:

Galerie photoPays où l'homosexualité est passible de la peine de mort Voyez les images