ALGÉRIE
10/04/2016 18h:00 CET | Actualisé 10/04/2016 18h:11 CET

CIHN: Manuel Valls relève une "convergence de vue" entre l'Algérie et la France"

French Prime Minister Manuel Valls (L) speaks to Algerian Prime Minister Abdelmalek Sellal during a news conference at the government palace in Algiers, April 10, 2016. REUTERS/Ramzi Boudina
Ramzi Boudina / Reuters
French Prime Minister Manuel Valls (L) speaks to Algerian Prime Minister Abdelmalek Sellal during a news conference at the government palace in Algiers, April 10, 2016. REUTERS/Ramzi Boudina

Le Premier ministre français, Manuel Valls, a souligné dimanche à Alger une "convergence de vue", une "solidité et la densité des liens qui unissent l'Algérie et la France dans tous les domaines" .

"La rencontre avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, m'a permis de constater, une nouvelle fois, la convergence de vue, la solidité et la densité des liens qui unissent la France et l'Algérie", a déclaré M. Valls à la presse, relayé par l'APS à l'issue d'une audience que lui accordée le chef de l'Etat

"Je suis venu porter un message du président François Hollande au président Bouteflika", a-t-il indiqué, ajoutant que la France tenait à "développer son partenariat d'exception avec l'Algérie dans tous les domaines".

M. Valls a déclaré avoir évoqué avec le président Bouteflika la coopération bilatérale face à la menace terroriste". Il a estimé, à ce propos, que "la relation franco-algérienne dans ce domaine doit être forte pour qu'elle soit efficace contre le terrorisme".

Le Premier ministre français a ensuite renchéri que l'entretien avec le chef de l'Etat a porté aussi sur la crise au Mali "qui met en jeu la sécurité de l'Algérie et de la France".

"Nous devons neutraliser définitivement la menace terroriste et permettre la mise en œuvre effective de l'accord intermalien signé à Alger en 2015", a-t-il insisté, saluant, au passage, "l'action du président Bouteflika et les autorités algériennes" sur ce dossier
.

S'agissant de la Libye, M. Valls a plaidé pour la nécessité de "soutenir" le gouvernement d'union nationale pour mettre fin au chaos qui règne dans ce pays.

"Je me suis engagé auprès du président Bouteflika sur le fait que la concertation franco-algérienne sur tous ces dossiers régionaux, sur la Libye, le Mali et aussi sur le Sahara Occidental doit être régulière", a-t-il soutenu.

LIRE AUSSI: Sahara Occidental : Sellal réitère la position de l'Algérie pour le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui

M. Valls a indiqué avoir abordé avec le président Bouteflika la situation en Syrie et en Irak.

Au plan bilatéral, le Premier ministre français a relevé avoir "fait le point" avec le chef de l'Etat sur la coopération économique et commerciale entre l'Algérie et la France et les travaux du 3ème Comité intergouvernemental de haut niveau.

"Nous avons la même volonté d'avancer, le même souhait de voir toujours le plus de projets franco-algériens se concrétiser, de renforcer davantage le dialogue politique et stratégique", a-t-il mentionné.

Le Premier ministre français a, par la même occasion, rendu hommage au président Bouteflika dont "nous connaissons le rôle pour l'Algérie, le rôle d'hier comme combattant, comme ministre des Affaires étrangères, et aujourd'hui comme Président et, après une période particulièrement difficile, combien il a contribué à la stabilité et à l'unité de l'Algérie", a conclu l'APS.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.