TUNISIE
10/04/2016 08h:36 CET | Actualisé 10/04/2016 20h:43 CET

Tunisie: La recomposition parlementaire rend le parti Ennahdha majoritaire au Parlement

ARP/ Facebook

POLITIQUE-Le bureau de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) a publié, samedi 9 avril, un graphique dénotant de la recomposition des blocs parlementaires. En effet, les scissions nombreuses au sein des partis ont chamboulé par ricochet les blocs parlementaires.

Ainsi, le parti Ennahdha devient le parti majoritaire au Parlement avec 69 membres sur un ensemble de 217. Nida Tounes perd ainsi sa majorité parlementaire qui était de 89 députés. Il ne compte désormais que 56 députés. Le reste a rejoint pour la plupart le bloc "Al Horra", les lieutenants de Mohsen Marzouk, qui compte désormais 28 députés. Les derniers entrants sont les députés Bochra Bel Haj Hmida et Hssouna Nassfi (anciens Nida Tounes).

La composition du Parlement lors des élections de 2014:

arp

La composition du Parlement aujourd'hui:

arp

Les jeux de chaises au Parlement sont le reflet de la recomposition de la scène politique. La parti Nida Tounes, parti fondé par Béji Caïd-Essebsi, est déchiré depuis des mois entre les partisans de son propre fils Hafedh Caïd Essebsi et entre ceux de Mohsen Marzouk.

La rupture entre les deux lignes a été officiellement consommée avec la formation de Mohsen Marzouk de son propre parti, baptisé "Mouvement du projet Tounes".

Les divisions touchent aussi le bloc parlementaire du parti Union patriotique libre (UPL) qui passe de 16 à 14 députés.

Il est à noter que l'ARP a annoncé que les députés démissionnaires de leur bloc parlementaire perdent leurs postes au sein des commissions parlementaires conformément au règlement interne de l'ARP.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.