ALGÉRIE
10/04/2016 11h:29 CET | Actualisé 10/04/2016 11h:29 CET

Sahara Occidental : Sellal réitère la position de l'Algérie pour le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui

Sahrawi womenwalk through the Smara refugee camp near Tindouf, south-western Algeria, Friday, March 4, 2016. U.N. chief Ban Ki-moon is expected to arrive in Tindouf on March 5 to visit Sahrawi refugee camps.  Ban Ki-moon will meet with leaders of the Polisario Front, the organization disputing sovereignty over Western Sahara with Morocco, in the hope to help solving a 40-year conflict. (AP Photo/Toukik Doudou).
ASSOCIATED PRESS
Sahrawi womenwalk through the Smara refugee camp near Tindouf, south-western Algeria, Friday, March 4, 2016. U.N. chief Ban Ki-moon is expected to arrive in Tindouf on March 5 to visit Sahrawi refugee camps. Ban Ki-moon will meet with leaders of the Polisario Front, the organization disputing sovereignty over Western Sahara with Morocco, in the hope to help solving a 40-year conflict. (AP Photo/Toukik Doudou).

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a réitéré dimanche à Alger le soutien de l’Algérie à "un règlement juste et durable du conflit du Sahara Occidental, basé sur une solution politique mutuellement acceptable pour permettre l’autodétermination du peuple sahraoui".

"L’Algérie, à l’instar de la communauté internationale, soutient un règlement juste et durable du conflit du Sahara Occidental, basé sur une solution politique mutuellement acceptable devant permettre à ce peuple d’exercer son droit à l’autodétermination conformément aux résolutions de l’Union africaine ainsi qu’aux principes et aux objectifs de la Charte des Nations Unies", a souligné M. Sellal lors des travaux de la 3ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN).

"Je ne saurai terminer mon propos sans rappeler avec insistance le drame que vit le peuple sahraoui empêché depuis plus de quarante années de décider librement de son destin", a-t-il déclaré.

Les travaux de la 3ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN) ont débuté, dimanche à Alger, sous la coprésidence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal et son homologue français, Manuel Valls.

Les travaux du CIHN ont été précédés par des entretiens MM. Sellal et Valls, élargis par la suite aux délégations des deux pays.

Le CIHN est un cadre mis en place à la faveur de la Déclaration d'Alger sur l'amitié et la coopération entre l'Algérie et la France, signée en décembre 2012, par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue français, François Hollande, à l'issue de la visite d'Etat en Algérie de ce dernier.

Cette 3e session a par ailleurs abouti ce matin avec la signature de plusieurs accords entre l'Algérie et la France.

LIRE AUSSI: La signature de l'accord Peugoet-Citroen sera finalisé "dans un avenir très proche" (VIDÉO)

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.