ALGÉRIE
10/04/2016 06h:27 CET | Actualisé 10/04/2016 06h:29 CET

Issad Rebrab a passé un "gros ordre d'achat" avant la clôture de la souscription Biopharm

Archives

Le bilan du placement des actions pour l’équivalent de 6 milliards de dinars émis par Biopharm sera délivré "dans quelques jours". L’opération clôturée le 7 avril dernier "s’est bien déroulée" selon diverses sources.

Issad Rebrab a passé un ordre d’achat de 1,5 milliard de dinars d’actions Biopham par le biais de la BDL, au nom d’une des filiales du groupe Cevital, a appris Maghreb Emergent auprès d’une source près de cette banque publique, une des institutions financière en charge de la souscription du titre Biopharm.

Si l’information se confirmait, ce montant représenterait 25% du capital émis sur la bourse et 5% du capital du laboratoire pharmaceutique privé algérien.

Une source proche de l’émetteur a fait savoir que des acteurs de l’industrie pharmaceutique et d’autres secteurs de l’industrie ont souscrit des montants variant entre 350 millions de dinars et 1 milliard de dinars d’actions Biopharm, sans pouvoir confirmer si une filiale de Cevital en faisait partie.

La totalité de cette souscription réservée par le groupe de Issad Rebrab peut ne pas être satisfaite si le total des souscriptions dépasse le montant global d’actions cédées à la bourse d’Alger. Il faudrait alors arbitrer au prorata des actions souscrites. Dans le cas contraire, l’ordre d’achat de Issad Rebrab en fera le troisième acteur dans le noyau dur des actionnaires de Biopharm, aux côtés de la famille Kerrar et du pôle de 3 fonds d’investissement espagnol britannique et allemand.

Le groupe Cevital, que préside Issad Rebrab, a animé l’actualité des acquisitions ces dernières semaines en Algérie. Il est en cours d’acquisition de la majorité du capital du groupe de presse El Khabar pour un montant avoisinant les 4 milliards de dinars.

"Un grand nombre d’épargnants a souscrit"

Il faudra attendre un peu de temps pour connaître le résultat de la souscription Biopharm pour son entrée en bourse d’Alger. "Les banques auront besoin de plusieurs jours pour faire remonter de leurs agences les soldes des souscriptions", a expliqué ce samedi une source près de l’émetteur.

L’émission de 5 millions d’actions pour un montant de 6 milliards de dinars a été clôturée le jeudi 7 avril 2016. "Un grand nombre d’épargnants a également investi des montants allant de 10.000 dinars à 60 millions de dinars", selon la même source.

Prolongée du 23 mars au 7 avril, la souscription du titre Biopharm à la bourse d’Alger avait laissé penser à des difficultés liées à l’annonce du lancement imminent du grand emprunt national par le gouvernement algérien. Les derniers jours de l’opération ont laissé transparaître un bon déroulement des souscriptions et aucune inquiétude sur le succès de cette cession d’actions.

Biopharm est le premier laboratoire privée algérien. Il revendique 13% du marché national du médicament. La Banque extérieure d’Alger, chef de file de l’opération, assure un contrat de bonne exécution par lequel elle garantit l’acquisition de toutes les actions non souscrites durant l’opération.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.