ALGÉRIE
10/04/2016 11h:03 CET | Actualisé 10/04/2016 11h:03 CET

Des industriels de Biskra découvrent «BASSMA DJAZAIRIA»

dr

Les industriels de la ville de Biskra ont assisté hier 9 avril, à une conférence de présentation du label origine Algérie Garantie dénommé "BASSMA DJAZAIRIA" au centre de recherches scientifiques et techniques des régions arides (CRSTRA) de Biskra.

"BASSMA DJAZAIRIA" est un outil mis à la disposition des producteurs locaux afin de différencier leurs produits de ceux qui sont

importés.

Pour obtenir ce label pensé par le forum des chefs d’entreprises (FCE), un cahier des charges a été élaboré définissant les

critères dont devra disposer chaque industriel.

Une étude a été menée par le cabinet Brave Hill pour déterminer les critères susdits. Dans le cadre de cette étude des entretiens

cadre ont été réalisés avec des producteurs, importateurs, et des responsables des ministères du commerce et de l’industrie.

Pour connaitre les critères de sélections des produits par les consommateurs, l’équipe de Brave Hill a interviewé 1500 consommateurs résidents en Algérie et 300 autres résidents en France pour

avoir leur retour d’expériences sur les produits Algériens exportés en France.

Mohamed Skander le président du cabinet susnommé a expliqué hier au cours de cette conférence que l’étude a révélé qu’il existait une réelle préférence pour les produits alimentaires Algériens. «Cette étude a démontré

que à prix identique entre produit local et étranger 80% des Algériens consomment des aliments de base Algériens, 70% d’entre eux achète des boissons Algériennes, et 69% des aliments transformés», précise-t-il.

Ce même consommateur manifeste, selon l’étude, une réticence envers les cosmétiques, l’électroménager, le textile et l’électronique.

Ces chiffres ont donc été la base sur laquelle a été élaboré le cahier des charges du label "BASSMA DJAZAIRIA".

Parmi ces critères de labellisation retenus on souligne la valeur ajoutée territoriale, le taux de transformation, la recherche et le

développement, la qualité (l’entreprise doit disposer de toutes les certifications relatives à son produit), la responsabilité sociétale, et la compliance des produits. Celle-ci représente en parallèle un outil d’amélioration de

la qualité des produits, selon Mohamed Skander.

Le montant du label «BASSMA DJAZAIRIA» pour un produit est de 400 mille dinars. Pour deux produits 600 mille dinars, trois produits 900 mille dinars, et pour ceux qui désirent labélliser plus de trois produits le

montant sera de plus de 250 mille dinars.

Le directeur du bureau du FCE de Biskra Sami Agli a annoncé à lafin de cette conférence que le comité de labellisation "BASSMA DJAZAIRIA" se réunira le 25 avril afin de procéder à la labellisation de plus de 25 produits d’une douzaine d’entreprises activant dans divers secteurs. Une seconde opération de labellisation sera lancée à partir du mois de mai afin de répondre

à la demande des entreprises.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.