ALGÉRIE
10/04/2016 05h:55 CET | Actualisé 10/04/2016 05h:55 CET

Feu vert pour la mise en route du projet de construction automobile Volkswagen en Algérie

Archives

Une première Volkswagen algérienne en 2017? C'est ce qu'annonce Mourad Eulmi, P-dg du groupe SOVAC et représentant du constructeur automobile allemand Volkswagen en Algérie.

Après plusieurs mois de négociations, le projet Volkswagen en Algérie prend forme. Dans un communiqué de presse rendu public vendredi, le groupe SOVAC a annoncé qu’une délégation, conduite par son P-dg, a été reçue au ministère de l’Industrie et des mines par le premier responsable du secteur.

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, a confirmé au groupe l'attribution d'une assiette foncière au niveau de la wilaya de Relizane pour la construction de la future usine Volkswagen Algérie. "En perspective de la prochaine visite d’une nouvelle délégation du Groupe Volkswagen pour la finalisation du dossier, le ministre a d’abord confirmé le choix de la Wilaya de Relizane pour abriter ce projet de grande envergure", indique le communiqué du groupe Sovac.

Une bonne nouvelle pour les investisseurs, algérien et allemand, puisque le dossier a marqué un peu de retard par rapport aux projets des constructeurs français déjà sur place.

"Compte tenu de l’importance du projet et de l’engagement du Groupe Volkswagen à produire plusieurs modèles dès la première année, le Ministre s’est personnellement engagé à suivre l’avancement du projet jusqu’à la sortie de la première voiture Volkswagen Made In Algeria, durant le premier semestre de l’année 2017". Selon la même source, le ministre, a promis "la levée de toutes les contraintes administratives qui risquent de retarder l’avancement du projet".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.