ALGÉRIE
10/04/2016 08h:27 CET | Actualisé 11/04/2016 02h:33 CET

La signature de l'accord Peugeot-Citroën sera finalisée "dans un avenir très proche" (VIDÉO)

La signature de l'accord de réalisation d'une usine Peugeot en Algérie, initialement prévue ce dimanche 10 avril lors de la 3ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN), sera reportée, a annoncé ce dimanche le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, relayé par la chaîne de télévision Ennahar.

Le ministre a annoncé la signature de plusieurs accords entre l'Algérie et la France dans les secteurs du transport ferroviaire

et l'agroalimentaire.

Le premier protocole d'accord porte sur la création d'une joint-venture pour la production des engrais phosphatés et aliments de bétail entre a société Manal, filiale de Asmidal du côté algérien et le groupe français Roulier. La future usine de valorisation de phosphate devrait être implantée à Oued El Kebrit (Tebessa).

Le deuxième accord porte sur l'extension de l'activité de l'usine de l'assemblage et la maintenance de tramways (Cital), inaugurée en mai 2015, à l'engineering, la fabrication et la maintenance d'autorail en vue de destiner une partie de la production à l'exportation.

Cette joint-venture est le fruit d'un partenariat entre l'Entreprise de constructions de matériels et d'équipements ferroviaires (Ferrovial), l'Entreprise du métro d'Alger (EMA) et la société française Alstom.

Le troisième accord sur la construction d’une usine de production industrielle, conditionnement et commercialisation en Algérie des produits de la marque Lesieur, signé entre le gorupe Avril et la société algérienne Jad.

Outre ces projets, d'autres accords devraient être signés dans un "proche avenir", dont le projet le projet d'implantation d'une usine PSA (Peugeot-Citroën) en Algérie.

Il s'agit aussi du projet, qui devrait regrouper le groupe industriel public national des industries métallurgiques "IMetal" et le français "Air Liquide", pour la création d'une société mixte de production de gaz industriels pour les besoins des usines de sidérurgie d'El Hadjar (Annaba) et de Bellara (Jijel).

"Il reste encore quatre ou cinq projets qui sont en fin de discussions", a dit le ministre qui prévoit la conclusion de leurs accords dans un avenir proche.

LIRE AUSSI: Le gouvernement sera "exigeant" dans ses négociations avec le constructeur Peugeot

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.