TUNISIE
08/04/2016 14h:25 CET | Actualisé 08/04/2016 17h:40 CET

Tunisie - Tahar Manai: Grimper l'Everest "serait historique et un symbole pour mon pays natal"

L'ascension d'un nation

"Aujourd'hui, c'est le grand jour! Nous quittons Kathmandu pour rejoindre Lukla", a écrit jeudi Tahar Manai sur la page "L'ascension d'une nation", dédiée à ses exploits sportifs. Il faut dire que rien n'arrête cet alpiniste. Après avoir annoncé cette année qu'il souhaitait devenir le premier Tunisien à gravir l'Everest, plus haut sommet du monde, il a commencé son voyage début avril vers la montagne, postant régulièrement des photos de son itinéraire au Népal.

tunisie

"J'ai encore du chemin à parcourir d'ici à retrouver les pentes de l'Everest -ce pourquoi nous sommes venus !- mais je me réjouis de chaque moment passé ici", a-t-il écrit.

Il faut dire que ce défi a une histoire. Sa première tentative s'est faire en mars 2015, lorsqu'il s'était rendu à la plus à la plus haute montagne au monde.C'est là qu'un gigantesque séisme qui a frappé la région le 25 avril, l'avait obligé à annuler son aventure.

Mais cet alpiniste de 27 ans n'en démord pas et il est bel et bien reparti vers cette montagne de 8848 mètres d'altitude, dont il fera l'ascension en mai prochain.

"J’espère que mon message de détermination résonnera en Tunisie auprès de la jeune génération dont je fais partie, bien souvent en mal d’espoir et d’avenir radieux. A travers mon défi, je veux leur dire et leur montrer que rien n’est impossible à qui ose rêver et travailler dur, à qui n’abandonne jamais", confiait-il le 30 mars au courrier de l'Atlas, deux jours avant le début de son périple.

"Ça serait historique et un symbole pour mon pays natal derrière", confiait-il dans une émission télé en mars dernier.

Tahar Manai avait lancé un appel à financement sur Indiegogo, un site de Crowdfowding. Le 16 février, date de la clôture des délais, il avait obtenu 2327 dollars (5.000 dinars) sur les 40.000 qu'il avait demandés initialement aux internautes.

kcvdlkn

En juillet 2015, ce pompier vivant en France a effectué un vrai exploit. Il a pu brandir le drapeau tunisien sur le plus au sommet de l'Europe, le Mont Elbrouz en Russie., il a commencé son voyage début avril de la France vers la montagne, postant régulièrement des photos de son trajet. Les photos de cette aventure sont consultables ci-dessous.

Galerie photoTahar Manaï sur le toit de l'Europe Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.