TUNISIE
08/04/2016 08h:36 CET | Actualisé 08/04/2016 10h:53 CET

Tunsie: Le Courant démocrate demande le changement de Mohammed Ennaceur, président de l'Assemblée des Représentants du Peuple

ARP

ASSEMBLÉE - Le Courant démocrate demandera de retirer la confiance au président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohammed Ennaceur, selon plusieurs responsables du parti représenté par trois députés à l'ARP.

"Il est temps, aujourd'hui, de changer le chef de l'ARP. Celle-ci est bloquée (...) Les lois sont bloquées (...) Il y a eu des violations par rapport à la création du Conseil supérieur de la magistrature, à la création du Tribunal constitutionnel, à la promulgation des lois qui devient précipitée a lancé Ghazi Chaouachi, député et secrétaire général du Courant démocrate, sur Radio Kelma.

"L'Assemblée est bloquée", c'est l'argument que répète aussi Samia Abou, une autre député de ce parti qui évoque "un dysfonctionnement" dans le bureau de l'Assemblée dont Mohammed Ennaceur serait responsable.

"Nous sommes engagés à faire du résultat. Et pour faire du résultat, il faut une personne capable d'assumer entièrement ses responsabilités, ayant la capacité physique et mentale pour effectuer sa mission (...) Ce que je dis est partagé par toute l'Assemblée", a-t-elle dit, le 7 avril, dans un débat sur Mosaique FM.

Présent dans le cadre du même débat, le député de Nida Tounes, Walid Jalled, a concédé qu'il y a "un problème" à l'ARP, tout en refusant de pointer du doigt Mohammed Ennaceur "en tant que personne":

"Le problème est lié au règlement intérieur", qui doit être modifié, selon lui.

Candidat unique au poste de président, Mohammed Ennaceur, supporté par Nida Tounes, a été élu à la tête du parlement en décembre 2014.

LIRE AUSSI:Tunisie: Candidat unique, Mohamed Ennaceur sera le président de l'Assemblée des représentants du Peuple

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.