MAROC
06/04/2016 06h:45 CET | Actualisé 06/04/2016 06h:45 CET

Les membres de la cellule terroriste démantelée le 24 mars restent en prison

Originaires de Sidi Bennour, Marrakech et Es-Smara, ils s'apprêtaient à exécuter des opérations terroristes sur le sol marocain
FADEL SENNA/AFP
Originaires de Sidi Bennour, Marrakech et Es-Smara, ils s'apprêtaient à exécuter des opérations terroristes sur le sol marocain

TERRORISME - Arrêtés le 24 mars par le bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) dans le cadre du démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à la branche libyenne de l'organisation Etat islamique, onze présumés terroristes composant cette cellule ont été placés sous mandat de dépôt à la prison locale de Salé, suite à la décision du juge d'instruction chargé des affaires du terrorisme près de l'annexe de la cour d'appel de Salé.

Les prévenus sont accusés notamment de "constitution d'une bande pour préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement à l'ordre public par l'intimidation, la terreur et la violence, apologie d'actes constituant un crime terroriste et la collecte de fonds pour leur utilisation dans des actes constituant un crime terroriste".

Originaires de Sidi Bennour, Marrakech et Es-Smara, ils s'apprêtaient à exécuter des opérations terroristes sur le sol marocain, et projetaient de rejoindre les camps de Daech en Libye afin de s'entrainer au combat.

Des chiffres alarmants

140 cellules terroristes ont été démantelées par les services de sécurité entre 2002 et fin 2015, avait révélé le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi lors d'un point de presse en novembre dernier. Ces opérations impliquent environ 2.200 personnes.

Depuis, plusieurs cellules terroristes actives sur le territoire marocain ont été démantelées. Et certaines d'entre elles préparaient des projets d'actes terroristes élaborés. Le 18 février, les membres d'une cellule de dix membres, dont un ressortissant français et un mineur de 16 ans, ont été arrêtés à El Jadida. Lourdement armés, ils projetaient d'attaquer des sites de grande affluence à l'aide d'armes chimiques fabriquées de manière artisanale.

Galerie photoQu'est-ce que l'Etat islamique? Voyez les images

LIRE AUSSI: