MAROC
05/04/2016 06h:56 CET

Violences dans les stades: Des joueurs du Raja et du Wydad dans les écoles pour sensibiliser les élèves

Hooliganisme: Des joueurs du Raja dans les écoles pour sensibiliser les élèves
DR
Hooliganisme: Des joueurs du Raja dans les écoles pour sensibiliser les élèves

SPORT - Après les sanctions, la sensibilisation. Suite à la mort de deux supporters du Raja pendant le match du 19 mars au stade Mohammed V de Casablanca, et la décision de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) d'infliger des sanctions au club et aux "ultras", une campagne régionale pour la prévention de la violence lors des manifestations sportives, notamment les matchs de football, a été lancée.

Cette campagne, menée par la Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de la région de Casablanca-Settat, s'adresse principalement aux élèves des établissements scolaires afin de les sensibiliser "aux valeurs nobles du sport, aux principes de citoyenneté et droits de l'Homme et au comportement civique" à travers différents ateliers, a indiqué lundi la présidente de la CRDH, Soumicha Riyaha. La campagne se poursuivra jusqu'au 8 avril.

"Mécanisme préventif"

Plus de 300 élèves issus d'une quarantaine d'établissements d'enseignement secondaire de la région bénéficieront de ces ateliers, qui seront encadrés par des membres de la CRDH, du Centre marocain pour la jeunesse et les transitions démocratiques (CMJTD) et de la Direction générale de la sûreté nationale (DGST), en présence de joueurs des clubs du Raja, du Wydad et du Difaa Hassani d'El Jadida.

"Cette campagne, qui se présente comme un mécanisme préventif contre la culture de la violence dans l'espace public, permettra de mieux comprendre les origines et les conséquences de ce phénomène", a indiqué Houssam Hab, vice-directeur du CMJTD, qui concerne notamment les mineurs.

Une rencontre entre les différents acteurs de la campagne aura ensuite lieu fin avril pour mettre en place un plan d'action commun pour la prévention de la violence lors des manifestations sportives.

Suite aux affrontements du 19 mars, la Fédération royale marocaine de football a décidé d'infliger au Raja de Casablanca une sanction de cinq matchs à huis clos et le paiement d'une amende de 100.000 dirhams. Le club devra également compenser tous les dommages causés au Complexe sportif Mohammed V.

A cette sanction s'ajoutent l'interdiction de toutes les activités des groupes ultras qui travaillent hors du cadre réglementaire et la fermeture du complexe sportif Mohammed V. Les prix des billets pour assister aux matchs seront revus à la hausse, et des caméras de surveillance et tourniquets seront installés dans le stade.

LIRE AUSSI:

Galerie photoLundi 21 mars, enterrement d'Achraf, décédé samedi après les affrontements entre deux groupes de supporters du Raja. Voyez les images