ALGÉRIE
05/04/2016 07h:51 CET | Actualisé 05/04/2016 07h:51 CET

Enseignants contractuels: installation d'une commission mixte

APS

Après sept jours de marche et un début de grève de la faim, les pourparlers entamés dans la journée d'hier avec les enseignants contractuels protestataires a permis l'installation d'une commission mixte lundi soir au ministère de l'Education nationale.

Ladite commission a pour objectif la prise en charge des préoccupations des enseignants contractuels protestataires notamment la régularisation des salaires et de certaines primes. Toutefois la revendication principale des initiateurs de la marche reste insatisfaite.

La ministre refuse toujours leur intégration sans concours. Mme Benghabrit a rappelé aux représentants des enseignants bloqués à Boudouaou depuis hier, l’impossibilité du recrutement direct, affirmant, cependant que le nombre d’années d’expérience leur servira de bonification.

Mme Benghabrit avait assuré, à ce propos, que la décision de valorisation de l'expérience professionnelle des enseignants contractuels par "bonification des points" était un "énorme effort" consenti par la Fonction publique.

Pour sa part, le représentant des enseignants contractuels, Bachir Saïdi à déclaré à l’APS que "les trois heures de négociations n'ont rien apporté de nouveau".

"Nous allons transmettre les conclusions de cette réunion aux enseignants vacataires actuellement à Boudouaou, pour décider du sort de notre action, même si nous savons pertinemment qu’ils décideront probablement de poursuivre leur démarche jusqu’à satisfaction de leurs droits légitimes", a-t-il déclaré.

Des enseignants contractuels avaient entamé, depuis plus d’une semaine, une marche de protestation de Bejaïa à Alger, dans le but de faire entendre leurs revendications, rappelle-t-on.

Un concours sera organisé le 30 avril pour le recrutement de plus 28.000 enseignants pour les trois paliers d'enseignement (primaire-moyen-secondaire).

Pour ce faire, la ministre a invité les contractuels participant à la marche de protestation à s'inscrire "au plus vite" au concours national de recrutement, avant la date du 14 avril.

LIRE AUSSI:Empêchés de poursuivre leur marche, les enseignants vacataires entament une grève de la faim aux portes d'Alger

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.