ALGÉRIE
05/04/2016 08h:25 CET

Les dépenses militaires de l'Algérie en hausse de 5.2% en 2015, s'établissant à 10.8 milliards de dollars

An Algerian military helicopter flies over Amenas city, south east of Algiers, where Islamist militants have been holding foreigners hostage, January 19, 2013. More than 20 foreigners were captive or missing inside a desert gas plant on Saturday, nearly two days after the Algerian army launched an assault to free them that saw many hostages killed. The standoff between the army and al Qaeda-linked gunmen - one of the biggest international hostage crises in decades - entered its fourth day, havin
Louafi Larbi / Reuters
An Algerian military helicopter flies over Amenas city, south east of Algiers, where Islamist militants have been holding foreigners hostage, January 19, 2013. More than 20 foreigners were captive or missing inside a desert gas plant on Saturday, nearly two days after the Algerian army launched an assault to free them that saw many hostages killed. The standoff between the army and al Qaeda-linked gunmen - one of the biggest international hostage crises in decades - entered its fourth day, havin

Les dépenses militaires de l'Algérie se sont établies en 2015 à 10.4 milliards de dollars, en hausse de 5.2% par rapport à 2014 selon le rapport de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) sur les tendances des dépenses militaires du monde.

Cet institut relève dans son rapport que les dépenses militaires de l'Algérie ont augmenté de 210% entre 2006 et 2015.

qsdfgh

SIPRI souligne que le pays, contre toutes attentes, a augmenté ses dépenses de 5.2% en 2014. Un fait surprenant compte tenu de la conjoncture économique "défavorable", marquée par la chute des prix du baril.

Le rapport dénote également une hausse des dépenses militaires de l'Azerbaïdjan, notamment la Russie (+91% sur 10 ans) et l'Arabie Saoudite (+97% sur 10 ans), impliqués directement et indirectement au Yémen, et en Syrie contre le groupe terroriste Etat Islamique.

Ni la Tunisie ou ni le Maroc n'ont été cités par ce rapport. En revanche, SIPRA note que la Libye a dépensé "seulement" 3.289 milliards de dollars en 2015. Ses dépenses militaires ont par ailleurs augmenté de 225% entre 2006 et 2015.

LIRE AUSSI: Dépenses militaires: la Défense algérienne épinglée par Transparency International

Un montant global de 1.676 milliards de dollars

es dépenses militaires dans le monde ont augmenté en 2015 après quatre années de recul. SIPRI explique cette hausse par la multiplication des tensions dans le monde. Sur l'ensemble de l'année, les dépenses militaires se sont élevées à 1.676 milliards de dollars, une hausse de 1% sur un an.

Outre cette hausse globale, principalement portée par l'Europe de l'Est, l'Asie et le Moyen-Orient, le centre de recherches a constaté que la diminution des dépenses militaires en Occident avait ralenti.

Les États-Unis restent le pays qui dépense le plus, de très loin. Leur budget, de 596 milliards de dollars, est en repli de 2,4% par rapport à l'année précédente, soit moins que les années précédentes.

Le deuxième plus gros budget, celui de la Chine, est estimé à 215 milliards de dollars, suivi par celui de l'Arabie saoudite (87,2 milliards), qui a dépassé la Russie (66,4 milliards).

Sur une période de dix ans (2006-2015), alors que le budget des États-Unis a baissé (-4%) tandis que celui de la Chine a explosé (+132%).

La France, cinquième budget en 2014, est tombée à la septième place, derrière le Royaume-Uni et l'Inde.

Dans l'ensemble de l'Europe occidentale, les budgets baissent toujours, mais moins vite.

qsdfg

LIRE AUSSI: Les dépenses militaires de l'Algérie atteindront 16 milliards USD en 2016, selon un cabinet américain

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.