MAROC
05/04/2016 05h:32 CET | Actualisé 05/04/2016 11h:55 CET

La Marocaine Casablanca Finance City devient la première place financière africaine, 33e mondiale

La Marocaine Casablanca Finance City devient la première place financière africaine, 33e mondiale
DR
La Marocaine Casablanca Finance City devient la première place financière africaine, 33e mondiale

FINANCE INTERNATIONALE – La capitale économique du Maroc semble s’ouvrir de plus en plus un espace stratégique dans le monde fermé de la finance internationale. Alors que sa jeune place financière, Casablanca Finance City (CFC), n'a fait pour la première fois son entrée dans le classement des centres financiers mondiaux (GFCI) qu'en septembre 2014, voilà qu'elle devient officiellement la première place financière du continent, dépassant Johannesburg.

C'est ce qui ressort du dernier classement du Global Financial Centers Index, indice de référence du secteur, publié par le think tank londonien Z/Yen Group et dévoilé ce mardi 5 avril à Londres.

Au niveau mondial, Casablanca Finance City est désormais 33e grâce à une progression de 11 places. Johannesburg, la place financière sud-africaine - que beaucoup pensaient inamovible de la tête du classement africain - a vraisemblablement pâti du récent ralentissement économique en Afrique du Sud et de l’incertitude politique qui règne en ce moment dans la "nation arc-en-ciel", perdant près de 18 places dans le classement global.

Près de cinq ans après sa naissance, le pari du Maroc de créer ex nihilo une nouvelle place financière panafricaine basée à Casablanca semble donc en passe de réussir. Pourtant, à sa création, certains experts avaient mis en doute la capacité du Maroc à occuper une position centrale dans le processus d’intégration financière d’une région qui souffre de fragmentation quasi-chronique, mais à la croissance soutenue.

Aussi, CFC est désormais considérée selon la 19e édition du classement GFCI comme le 3e centre financier le plus prometteur au monde après Singapour (3e) et Shanghai (16e). A l'échelle internationale, Casablanca devance de nombreux centres historiquement établis tels Istanbul, Bruxelles et Milan.

Depuis son lancement, la place financière marocaine a réussi à attirer une centaine de multinationales de premier plan qui ont choisi d'opérer en Afrique à partir de Casablanca. Parmi les groupes s’étant installés au sein de la place marocaine, le constructeur américain Ford, l’assureur AIG, la chinoise Bank Of China, les français BNP Paribas et Wendel, le groupe Abraaj, ou encore les cabinets d’avocats internationaux Allen & Overy et Baker McKenzie.

Qu’est ce que le GFCI

Le GFCI est l'indice de référence des centres financiers internationaux dont il publie le classement sur une base biannuelle. Son rapport exerce une influence substantielle dans la prise de décision des multinationales, celles-ci l'utilisant souvent comme baromètre pour choisir l'emplacement de leurs nouvelles filiales.

Il permet d'établir un classement des places financières selon leur compétitivité. Il se base pour cela sur deux sources de données, l'une externe, qui agrège et intègre 105 indices de compétitivité parmi lesquels ceux de la Banque Mondiale, du WEF, de l'ONU ou de l'OCDE. Le second est le résultat d'évaluations de professionnels internationaux de la finance qui doivent répondre à un questionnaire comparatif intégré évaluant les places entre elles.

Le Maroc projette de la confiance auprès des professionnels.

"Le fait que l'indice GFCI soit composite et prenne en compte à la fois des éléments techniques et des feedback de professionnels indique que le Maroc projette de la confiance auprès des professionnels" a indiqué au HuffPost Maroc Saïd Ibrahimi, directeur général de Casablanca Finance City, tout en se réjouissant que l’institution qu’il dirige soit désormais en tête du classement africain.

Au niveau mondial, Londres se classe en tête, devant New York, Singapour et Hong Kong. Parmi les autres centres financiers classés dans le top dix, on peut également citer Tokyo, Zurich, San Francisco et Toronto.

LIRE AUSSI: