TUNISIE
04/04/2016 07h:55 CET | Actualisé 04/04/2016 08h:59 CET

Tunisie: Une femme tuée à Kasserine par un présumé groupe terroriste

Residents gather outside the hospital of Kasserine, near the Algerian border, Thursday, July 17, 2014. Militants in western Tunisia staged two simultaneous attacks on army posts while soldiers held a Ramadan feast, killing at least 14 soldiers, authorities said Thursday. (AP Photo/ Mouldi Kraeim)
ASSOCIATED PRESS
Residents gather outside the hospital of Kasserine, near the Algerian border, Thursday, July 17, 2014. Militants in western Tunisia staged two simultaneous attacks on army posts while soldiers held a Ramadan feast, killing at least 14 soldiers, authorities said Thursday. (AP Photo/ Mouldi Kraeim)

Le corps d'une femme décédée portant des impacts de balles a été transporté dimanche soir à l'hôpital de Sbiba (gouvernorat de Kasserine), a appris l'agence TAP auprès de l'hôpital.

"Vers 20H45, la dépouille d'une femme qui était déjà décédée, et touchée par plusieurs balles au niveau de l'épaule gauche a été transférée à l'hôpital", a précisé la même source.

Joint par la TAP, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Yasser Mesbah a indiqué que le fils de la victime, une sexagénaire, a dit avoir été attaqué par un groupe armé, alors qu'il se trouvait en voiture avec sa mère dans la localité de Ain Zayane.

En effet, sur les ondes de la radio ShemsFm, le fils de la victime a indiqué qu'alors qu'il était en voiture "j'ai vu une personne courir, j'ai décéléré. À ce moment là, j'ai vu d'autres personnes courir en habit militaire, alors j'ai pris la fuite. Ils nous ont tirés dessus par l'arrière".

"Les investigations sont en cours pour vérifier les dires du fils de la victime, l'origine des coups de feu, et les causes du décès", a déclaré Mesbah.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.