MAROC
04/04/2016 12h:41 CET

Le RNI réagit à la polémique opposant Boussaid à Benkirane

Moroccan Foreign Minister Salaheddine Mezouar speaks during a news conference on a dispute with the United Nations, at the Foreign Ministry in Rabat, March 24, 2016. Dozens of U.N. staffers pulled out of the Western Sahara mission, known as MINURSO, on Sunday after Morocco demanded they leave because U.N. Secretary-General Ban Ki-moon used the term "occupation" during a visit to the region. REUTERS/Youssef Boudlal
Youssef Boudlal / Reuters
Moroccan Foreign Minister Salaheddine Mezouar speaks during a news conference on a dispute with the United Nations, at the Foreign Ministry in Rabat, March 24, 2016. Dozens of U.N. staffers pulled out of the Western Sahara mission, known as MINURSO, on Sunday after Morocco demanded they leave because U.N. Secretary-General Ban Ki-moon used the term "occupation" during a visit to the region. REUTERS/Youssef Boudlal

POLÉMIQUE - Lundi 2 avril, le Rassemblement national des indépendants (RNI) a relayé sur sa page Facebook un communiqué en réponse aux déclarations du Chef du gouvernement, qui a qualifié d'"initiative individuelle entreprise sans concertation avec le chef du gouvernement" la correspondance entre le ministre RNI de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid et les présidents des groupes parlementaires du Parti authenticité et modernité (PAM) et de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) à la deuxième chambre.

Le communiqué, qui ne reflète pas la prise de position du bureau politique du RNI, mais les avis des militants du parti, qualifie la réaction du Chef du gouvernement de "tempête dans un verre d'eau", qui est motivée par des "calculs électoraux".

Les militants du parti estiment, par ailleurs, que "la colère du Chef du gouvernement est injustifiée". Au vu de la nature de la question qui lui a été adressée, et qui concerne "les postes budgétaires. Le ministre de l'Economie et des finances a le droit d'y répondre, en raison du fait qu'il dirige le département ministériel chargé de ces questions", poursuit le communiqué.

Le communiqué s'arrête aussi sur la nature de la réponse apportée par le ministre de l'Economie et des finances aux groupes parlementaires du PAM et de l'USFP. Jugée "politique" et "subjective" par le PJD, la réponse de M. Boussaid est "technique et explicative" pour les militants du RNI, qui se demandent quelles "sont les motivations profondes qui ont poussé le Chef du gouvernement à réagir de la sorte."

"جواب بوسعيد تقني وليس سياسي" رد فعل رئيس الحكومة زوبعة في فنجان ويخفي وراءه صراعا سياسيا بطعم انتخابويغضب رئيس الحك...

Posté par RNI - Rassemblement National des Indépendants sur lundi 4 avril 2016

LIRE AUSSI: