MAROC
04/04/2016 07h:29 CET | Actualisé 04/04/2016 07h:29 CET

Mawazine 2016 : Melhem Barakat et Saber Rebaï font leur come-back sur la scène Nahda

PR média

MUSIQUE - Cette année, la scène Nahda se veut plus libanaise que jamais (mais pas que). Après l'annonce de la venue de plusieurs artistes libanais dont Assi El Hillani, Diana Haddad, Yara ou encore Miryam Fares, le Libanais Melhem Barakat et le Tunisien Saber Rebaï complèteront le tableau de cette 15e édition, selon un communiqué de l'association Maroc Culture.

Melhem Barakat fera son grand retour samedi 21 mai 2016, sept ans après le concert mémorable qu'il a donné lors d'une précédente édition du festival Rbati. Ce natif de Kfar Chima, considéré aujourd'hui comme l'une des voix les plus puissantes du Liban, est l'auteur de quelques titres célèbres, dont "Farah Ennnas", "Habibi Enta" ou encore "Wahdi Ana". Sortis dans années 80, ces chansons ont fait le tour des ondes libanaises et l'ont révélé à l'international: Australie, Amérique du Sud, Canada, Etats-Unis, Syrie et Jordanie ont toutes succombé à la puissance de la voix de Melhem Barakat.

Chanteur, compositeur et comédien, cet artiste à la palette variée a collaboré avec de grands noms de la musique arabe comme Najwa Karam, Karol Sakr ou encore Majda Roumi.

Le maestro tunisien Saber Rebaï, quant à lui, clôturera le programme de la scène de Nahda samedi 28 mai. Auteur, compositeur et interprète, Saber Rebai est considéré comme l'une des plus belles voix de la musique arabe. Né le 13 mars 1967 à Sfax, il a été initié au luth et au violon dès son plus jeune âge. Inspiré par de grands noms de la musique arabe comme Abdel Halim Hafez ou encore Karem Mahmoud, il décide de s'inscrire à un concours pour jeunes talents en 1985. Suite à sa victoire, il se produit pour la première fois au Festival international de Carthage, devient un artiste reconnu et se voit décerner le prix présidentiel pour la meilleure oeuvre culturelle en Tunisie, en 2003, et le titre du meilleur chanteur arabe à Beyrouth, en 2004.

Grâce au succès de sa version du "Sidi Mansour", celui que l'on surnomme le "Prince de Tarab" a foulé quelques unes des plus prestigieuses scènes du monde, comme l'Opéra du Caire ou encore l'Olympia de Paris. Aujourd'hui, Saber Rabai a à son actif quelques 13 albums à succès, et s'est récemment fait remarquer pour sa participation à l'émission "The Voice Ahla Sawt" en tant que coach.

LIRE AUSSI:

Galerie photoMawazine 2015 en 10 claps Voyez les images