MAROC
04/04/2016 09h:02 CET | Actualisé 04/04/2016 09h:02 CET

Le raffineur Samir de nouveau suspendu de la Bourse de Casablanca

Le raffineur Samir de nouveau suspendu de la Bourse de Casablanca
DR
Le raffineur Samir de nouveau suspendu de la Bourse de Casablanca

BOURSE - Une crise sans fin pour la Samir, l'unique raffinerie du pays, qui a stoppé ses activités en août 2015 car engloutie par ses dettes.

Dans un avis publié sur son site web lundi 4 avril, la Bourse de Casablanca indique que "suite à la demande de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), la suspension de cotation des titres de capital du raffineur marocain (la Société anonyme marocaine de l'industrie du raffinage) est reconduite à compter de ce lundi, et ce en attente de publication d'informations importantes".

Le tribunal de commerce de Casablanca avait prononcé, lundi 21 mars, la liquidation judiciaire de la Samir, en raison de la situation critique de l'entreprise (ses dettes sont estimées à 43 milliards de dirhams).

Trois jours plus tard, la société implantée à Mohammedia avait fait appel, dans une requête déposée auprès du tribunal de commerce de Casablanca. Ce dernier devra rendre son verdict dans trois mois. En attendant, les créanciers de la raffinerie passent à l'attaque et ont entamé, dès le mois d'août dernier, "une quarantaine de saisies, conservatoires pour leur grande majorité".

LIRE AUSSI:

Galerie photoCes Marocains à la conquête de l'Afrique Voyez les images