ALGÉRIE
04/04/2016 13h:21 CET | Actualisé 04/04/2016 13h:22 CET

Brouillage radiophonique: l'Algérie remporte 55% des plaintes déposées en Espagne

Archives

L'Algérie remporte 55% des plaintes déposées contre les radios espagnoles. Sur les 70 affaires portées devant les tribunaux espagnols sur le brouillage radiophonique exercé contre les fréquences de la radio algérienne, Alger a réussi à remporter 38 affaires, selon le ministre de la Communication, Hamid Grine.

"Nous avons inventorié 70 points de brouillage radiophonique qui ont donné lieu à 70 plaintes formulées en direction des autorités espagnoles dont 55% ont permis d'avoir gain de cause", a déclaré le ministre à l'occasion de sa visite dans les infrastructures de Télédiffusion Algérie (TDA), rapporte l'Agence de presse algérienne (APS).

Relevant que l'administration espagnole a reconnu le "bien-fondé" de ces plaintes, le ministre a noté que grâce à ces plaintes, un total de "17 radios espagnoles ont été éteintes".

Il a estimé, par la même occasion, que le travail "doit continuer" dans ce sens, afin d'atteindre l'objectif de "zéro brouillage" et "ne plus subir aux auditeurs algériens de telles agressions par les ondes".

Le ministre a souligné, dans ce sens, que le projet de professionnalisation de la presse nationale concerne aussi la "souveraineté nationale" ainsi que la "modernisation des moyens de son exercice".

Toujours au sujet du brouillage des fréquences, M. Grine a indiqué que son département s'est fixé l'échéance de fin 2016 pour mettre fin à ces "zones d'ombre", recommandant, à ce titre, une démarche "raisonnable et graduelle".

Il a noté, dans ce sens, avoir remarqué que "le brouillage que subissait la radio Saoura de la part des pays voisins, est en baisse", se félicitant de voir cette radio pouvoir offrir "un son de qualité à ses auditeurs".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.