ALGÉRIE
02/04/2016 08h:11 CET | Actualisé 02/04/2016 08h:11 CET

Noureddine Morceli, Charles Kumi Gyamfi et Derartu Tulu, lauréats de la 10e édition du "Panthéon de la Gloire du Sport Africain".

APS

L'athlète algérien Noureddine Morceli, le ghanéen Charles Kumi Gyamfi et l'éthiopienne Derartu Tulu, sont les lauréats de la 10e édition du "Panthéon de la Gloire du Sport Africain".

Les trophées de ce titre honorifique qui rend hommage à des sportifs emblématiques de l'Afrique, rapporte l'Agence de presse algérienne (APS), ont été remis lors d'une cérémonie organisée vendredi soir à Alger.

"Je suis heureux et honoré de recevoir cette distinction" a déclaré l'ancien champion olympique algérien du 1500 mètres, Noureddine Morceli.

Il a tenu à remercier "les pouvoirs publics pour leur implication directe dans le développement du sport national", affirmant que c'est "leur soutien indéfectible" qui a "permis aux sportifs algériens de briller au plus haut niveau".

Disparu le 2 septembre 2015 (à 84 ans) à Accra, l'ancien international ghanéen de football (entre 1950 et 1961), puis sélectionneur des "Black Stars" entre 1963 et 1965, Charles Kumi Gyamfi, a été honoré a titre posthume. Le trophée a été remis à son fils, présent à la cérémonie.

La marathonienne éthiopienne Derartu Tulu, absente à la cérémonie, a été honorée pour l'ensemble de sa carrière, qui englobe entre autres quatre championnats d'Afrique, un championnat du monde et deux titres olympiques. Elle est considérée comme la première africaine noire à remporter un titre olympique.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.