TUNISIE
02/04/2016 11h:41 CET

Les Etats-Unis mettent en garde leurs citoyens sur le risque à voyager dans le sud-est de la Tunisie

Près d'un mois après l'assaut de l'Etat islamique sur Ben Guerdane, Washington déconseille à ses ressortissants de circuler dans le sud-est tunisien.
ASSOCIATED PRESS
Près d'un mois après l'assaut de l'Etat islamique sur Ben Guerdane, Washington déconseille à ses ressortissants de circuler dans le sud-est tunisien.

TERRORISME - Le gouvernement américain a mis en garde ses citoyens sur les dangers pouvant les guetter dans le sud-est de la Tunisie ("Ben Guerdane et Médenine" précise le site du département d'Etat) et sur les sites touristiques très fréquentés en général, en raison de la menace terroriste, selon un communiqué du département d'Etat.

Le ministère rappelle que le groupe Etat islamique a mené des attaques sans précédent début mars dans cette région frontalière avec la Libye, tandis que la Tunisie a aussi connu une série d'attentats sanglants, menés par des jihadistes, l'année dernière.

Le département d'Etat a également mis en garde contre des déplacements dans les régions montagneuses de l'ouest de la Tunisie, qui sont frontalières de l'Algérie ("Jendouba, Le Kef, Kasserine", précise le site du département d'Etat) ou dans le centre ("Gafsa et Sidi Bou Zid").

L'avertissement s'accompagne de recommandations comme celle d'éviter les lieux les plus touristiques, les réunions politiques ou les rassemblements importants et d'être conscient du risque d'enlèvement.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.