ALGÉRIE
31/03/2016 12h:13 CET | Actualisé 31/03/2016 12h:13 CET

Turquie: attentat à la bombe à Diyarbakir en zone kurde, 11 blessés

People stand in front of a building, which was damaged during the security operations and clashes between Turkish security forces and Kurdish militants, in the southeastern town of Idil, Turkey, March 31, 2016. REUTERS/Sertac Kayar
Sertac Kayar / Reuters
People stand in front of a building, which was damaged during the security operations and clashes between Turkish security forces and Kurdish militants, in the southeastern town of Idil, Turkey, March 31, 2016. REUTERS/Sertac Kayar

Au moins onze personnes ont été blessées dans un attentat à la bombe qui s'est produit jeudi près d'une gare routière de Diyarbakir, le chef-lieu du sud-est de la Turquie à majorité kurde, a-t-on appris de sources médicales et sécuritaires.

Parmi les blessés figurent des membres des forces de l'ordre qui mènent depuis plusieurs mois des opérations d'envergure contre les rebelles kurdes dans plusieurs quartiers de cette ville et dans le sud-est anatolien en général, a-t-on précisé de même source. Un précédent bilan faisait état d'au moins sept blessés.

Cette attaque survient à la veille d'une visite du Premier ministre Ahmet Davutoglu dans la ville.

Le puissant engin a explosé avec grand bruit au passage d'un car transportant des policiers, ont précisé des forces de sécurité. De nombreuses ambulances ont été dépêchées sur les lieux.

La Turquie vit depuis plusieurs mois en état d'alerte renforcée en raison d'une série inédites d'attaques attribuées aux jihadistes ou liées à la reprise du conflit kurde.

La dernière, un attentat suicide attribué par les autorités turques au groupe Etat islamique, est survenue le 19 mars en plein coeur d'Istanbul, tuant quatre touristes étrangers et blessant une trentaine de personnes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.