31/03/2016 12h:44 CET | Actualisé 31/03/2016 12h:44 CET

La RAM relie désormais directement Casablanca à Nairobi

Fini les escales par les hubs européens pour rejoindre Nairobi depuis Casablanca.
DR
Fini les escales par les hubs européens pour rejoindre Nairobi depuis Casablanca.

TRANSPORT – Fini les escales par les hubs européens pour rejoindre Nairobi depuis Casablanca. Royal Air Maroc a lancé mercredi 30 mars son premier vol direct vers la capitale kenyane au départ de la ville blanche.

Un Boeing 767-300 de Royal Air Maroc (RAM) s'est en effet posé dans la matinée de ce jeudi pour la première fois à l'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) à Nairobi, transportant une délégation marocaine de Royal Air Maroc.

La compagnie nationale proposera deux fréquences par semaine pour relier les deux villes, écrit-elle dans un communiqué. A cette occasion, la RAM propose un tarif promotionnel de 6.200 dirhams pour un aller-retour (toutes taxes comprises). Les vols seront quant à eux effectués en Boeing 767.

Nairobi s’affiche comme la 33e destination africaine de la compagnie aérienne nationale, et la première à l’échelle de l’Afrique de l’Est. Une nouvelle ligne "qui offre aussi aux Kenyans des possibilités de connexions (…) vers des dizaines de destinations européennes, africaines et américaines. Les passagers empruntant les vols de Royal Air Maroc au départ de Nairobi, peuvent se rendre à ces destinations via Casablanca, avec un temps de connexion minimum, sans passer par des hubs européens".

"Développer les échanges entre le Maroc et le Kenya"

Une nouvelle desserte qui constitue "un pont et des possibilités de commercialisation d'un nouveau réseau très important en termes de potentiel, de trafic et d'activités", a déclaré Karim Benchekroun, directeur des partenariats et du contrôle de la gestion à la RAM en marge d’une cérémonie d’inauguration au JKIA à l’occasion du lancement de cette première desserte, notant que cette ligne permettra également de "développer les échanges entre le Maroc et le Kenya".

"Notre expérience nous a montré que le fait de programmer des vols directs permet d'obtenir des courbes de croissance importantes", a-t-il ajouté, en référence au nombre actuellement réduit de passagers entre le Kenya et le Maroc.

Enfin, Karim Benchekroun a mis en relief "l'apport et le rôle que jouera cette route dans la promotion du tourisme, du commerce et des affaires entre les deux pays, en permettant aux entrepreneurs marocains et kényans de se déplacer à travers des vols sans escales entre le Maroc et le Kenya, tout en gagnant du temps, sachant que la durée du vol désormais est de 7 heures, contre 20 heures au minimum si l'on emprunte un autre hub".

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les photos instagram des voyageurs marocains Voyez les images