31/03/2016 11h:50 CET | Actualisé 31/03/2016 11h:50 CET

Port Tanger Med II: APM Terminals investit 8,5 milliards de dirhams dans un nouveau terminal à conteneurs

DR

TRANSPORT - L'Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et le groupe APM Terminals ont signé, mercredi, un accord de partenariat pour l'attribution d'un nouveau terminal à conteneurs au groupe, qui devrait réaliser, sur les quais livrés par TMSA, des plateformes de stockage de conteneurs, des superstructures et des équipements de gestion du terminal à Tanger Med II, d'un investissement de 758 millions euros (8,5 milliards de dirhams).

signature apm terminals

La convention prévoit le démarrage opérationnel de ce nouveau terminal vers le 1er janvier 2019 sur une durée de 30 ans, avec un trafic en régime de croisière de 4,2 millions de conteneurs équivalent vingt pieds (MEVP), précise un communiqué de l'Autorité portuaire Tanger Med (TMPA) relayé par la MAP.

Jusqu'à 94 hectares de terre-pleins

Le périmètre de la concession de ce nouveau terminal (TC4) à conteneurs comprend 1.600 mètres linéaires de quais et 76 hectares de terre-pleins, indique le communiqué, notant qu'une option d'extension du périmètre de la concession sur 400 mètres linéaires de quais, et 18 hectares de terre-pleins est accordée en vertu de l'accord. Elle correspond à un investissement de 140 millions euros (1,56 milliard de dirhams).

A terme, la concession de ce terminal pourrait atteindre 2.000 mètres linéaires de quais et 94 hectares de terre-pleins, portant ainsi l'enveloppe globale des investissements à 900 millions euros et le volume global traité à 5,2 MEVP, a ajouté la même source.

Bientôt dans le top 20 mondial

C'est la compagnie maritime "Maersk Line" et ses alliances qui seront les premiers clients de ce terminal. Le complexe portuaire Tanger Med aura désormais une capacité de plus de 9 millions de conteneurs, et fera partie des 20 plus grands ports à conteneurs du monde.

Les travaux de la première phase du port Tanger Med II, achevés courant 2015, ont permis la réalisation des infrastructures de base (digues, dragages) ainsi que 1.200 mètres linéaires de quais. La deuxième phase de travaux sera lancée courant 2016 pour la réalisation des nouveaux quais.

LIRE AUSSI: