ALGÉRIE
31/03/2016 05h:46 CET | Actualisé 31/03/2016 05h:46 CET

Un centre de traitement de sang d'une capacité de 100.000 dons bientôt à Alger

Pixabay

Un grand centre de traitement de sang, d'une capacité de 1000.000 dons par an, sera "bientôt" inauguré à Alger, a annoncé mercredi 30 mars Lynda Ould Kablia, directrice de l'Agence nationale de sang, relayée par l'APS.

"Un grand centre dédié au don du sang sera inauguré sang à Cheraga à la fin du premier semestre de 2016 pour prendre en charge toutes les opérations de collecte et de traitement avec une capacité de 100.000 dons par an", a précisé Mme Ould Kablia, à l'occasion de la journée maghrébine de don de sang.

"Le centre prendra en charge une partie de donneurs de sang de la wilaya d’Alger qui ont été au nombre de 80.023 en 2015, sachant qu'ils sont 539.000 au niveau national", explique-t-elle.

Elle a précisé que 50 membres du corps médical vont gérer ce centre, "équipé de dernières innovations dans ce domaine et de toutes les commodités".

Ce centre s'ajoute ainsi à 16 structures opérationnelles à Alger, qui se chargent déjà de la collecte, du traitement, de la préparation et de la distribution du sang dans les structures hospitalières.

Dr Ould Kablia a souligné que des campagnes de sensibilisation régulières sur la collecte de sang sont organisées à Alger auprès des travailleurs des entreprises et des fonctionnaires des administrations ou encore des membres et des éléments de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Une opération de ce genre s’est déroulée au groupement de protection et de sécurité (GPS) de Bach Djerrah à l’occasion de cette journée et de nombreux fonctionnaires de police se sont soumis à l’opération de don de sang.

Les éléments de la DGSN effectuent au total 10.000 dons de sang annuellement pour que les pochettes récoltées soient réparties à travers les structures hospitalières du pays, a indiqué le médecin coordinateur de cette institution, Dr. Khedouma Djamel Eddine.

"Les différents éléments de la sûreté nationale ont consenti en 2015 à 10.000 dons de sang et c’est une tradition qui se renouvelle depuis 9 ans", a indiqué Dr. Khedouma.

Cette opération a été organisée sous la tutelle du contrôleur de police, chef de la sûreté de la wilaya d’Alger, Berrachedi Noredine, représenté par le commissaire principal Remal Djamel, chef de sûreté de la circonscription administrative d’Hussein Dey.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.