MAROC
29/03/2016 06h:37 CET | Actualisé 29/03/2016 08h:52 CET

Hooliganisme: Des caméras de surveillance dans les stades d'ici fin 2016

Black Army / Facebook

SPORT - Alors que les rencontres footballistiques se soldent régulièrement par des actes de hooliganisme au Maroc, les stades abritant les matches du championnat national de première division devront être équipés, avant fin 2016, en matériel d'accès, d'accueil et de sécurité, a annoncé, lundi à Rabat, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahcen Sekkouri.

"Il est prévu que tous les stades de première division seront équipés avant la fin de l'année en cours par des tourniquets, des sièges numérotés et des caméras-surveillance, autant de matériel qui est à même d'assurer une fluidité d'accès, faciliter les actions de surveillance et de contrôle, aider à maîtriser le nombre de supporters au sein des stades et permettre des interventions préventives et efficientes", a affirmé Lahcen Sekkouri dans une déclaration à la presse, en marge d'une réunion de la commission nationale pour lutter contre les violences commises pendant des manifestations sportives.

Les grands stades de Marrakech, Agadir et Tanger et le complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat sont déjà prêts, selon le vice-président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Abdelmalek Abroun. Quant au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, les travaux devraient démarrer sous peu, a-t-il ajouté.

Dans son rapport présenté lors de cette réunion, la commission chargée de l'étude de la mise à niveau des stades estime à quelque 210 millions de dirhams le coût global de cette opération, couvrant les sièges numérotés, l'alimentation en eau et en électricité, le contrôle d'accès, le système de billetterie, la vidéo-surveillance, la sonorisation de sécurité et l'aménagement des postes de contrôle et des portes d'évacuation.

Le match qui avait opposé le Raja à l'équipe d'Al Hoceima le samedi 19 mars avait fait deux morts et 54 blessés suite aux affrontements qui ont éclaté dans les gradins du complexe sportif Mohammed V à Casablanca entre les deux groupes de supporters qui se sont rués les uns sur les autres à coup de projectiles et de fumigènes. Le Mohammed V est fermé depuis le 28 mars.

LIRE AUSSI: