MAROC
27/03/2016 06h:19 CET | Actualisé 27/03/2016 06h:20 CET

Clap de fin pour les rencontres d'Averroès à Rabat (VIDÉO)

RENCONTRES - Pour leur quatrième édition, les Rencontres d'Averroès avaient cette année pour thème "Comment faire de l'espace public un lieu de vivre ensemble et de tolérance?".

Du 23 au 26 mars à Rabat, des intellectuels se sont succédé pour animer des panels portant sur la place des femmes dans la société ou le racisme (voir la vidéo en-tête de l'article). Des diffusions de documentaire ont également été proposées aux visiteurs qui ont pu voir "Les femmes dans la musique Amazighe au Maroc" de Farida Benlyazid ou "Aji-bi, les femmes de l'horloge" de Raja Saddiki.

"Le but de cette rencontre est de faire en sorte que l'espace public soit le lieu où est portée une parole libre", nous explique Driss Ksikes, co-fondateur des rencontres d'Averroès. "Au Maroc, on a compris que c'était une urgence, d'autant plus que nous sortons de ce que j'appelle les années de disette. Donc c'est un moyen engagé et citoyen de faire en sorte que les gens aient des éléments de réponse intelligents mais aussi intelligibles à leurs questionnements".

Afin d'attirer le plus grand nombre, "le format des conférences est fait avec un animateur qui pose les questions, comme dans un studio de radio qui est dans le réel", explique Driss Ksikes, car "cela permet de sortir de cette parole académique et d'aller vers une parole plus partageable".

LIRE AUSSI:Save the Date #16 - Concerts, spectacles, conférences... Les événements à ne pas rater cette semaine