ALGÉRIE
27/03/2016 04h:27 CET | Actualisé 27/03/2016 04h:27 CET

"L'Algérie participera à la réunion des pays producteurs de pétrole membres et non membres de l'Opep"

Wikimedia Commons

L’Algérie participera à la réunion des pays producteurs de pétrole, membres et non-membres de l’OPEP le 17 avril prochain à Doha (Qatar), a annoncé samedi à Sétif le ministre de l’Energie, Salah Khebri, relayé par l'APS.

L’Algérie figure parmi "les premiers pays ayant insisté sur l’urgence de stabiliser le marché pétrolier", a indiqué le ministre. Il a précisé que la réunion de Doha vise "à examiner les moyens devant permettre de stabiliser la production et soutenir le prix du baril".

Souhaitant que cette réunion soit "fructueuse", M. Khebri a tenu à rappeler que le prix du pétrole est passé de 30 à 40 dollars le baril "dès l’annonce de la tenue de cette réunion"

Il a considéré que celle-ci devant favoriser le suivi de l’accord sur le gel de la production à son niveau de janvier 2016, constituera "une première étape dans le processus de stabilisation de la production pétrolière". Il a fait savoir que, suivant l’écho du marché, "d’autres démarches seront envisagées".

LIRE AUSSI: Pétrole: l'Algérie adhère à la démarche russo-saoudienne, le baril dépasse les 40 dollars

"La production de poursuit"

M. Khebri est aussi revenu sur l’attaque terroriste qui a ciblé la semaine dernière un site gazier à Kherichba, entre El Meniâa et In Salah. Il a affirmé que celle-ci "n'a pas eu d’incidence et que la production se poursuit après un arrêt systématique de 6 heures".

Les entreprises étrangères, qui ont "temporairement" rappelé leurs travailleurs du site "obéissent à des procédures internes et propres à elles", a-t-il affirmé, rassurant que "ces mêmes travailleurs regagneront leurs postes".

Considérant que le terrorisme était aujourd’hui un "danger universel", M. Khebri qui a rendu un "vibrant hommage" à l’Armée nationale populaire (ANP) et à tous les services de sécurité, a affirmé que les sites pétroliers de l’Algérie sont "hautement sécurisés".

Saluant les efforts déployés à Sétif dans divers domaines et notamment pour développer le secteur de l’énergie, le ministre a indiqué que le taux de raccordement de foyers au réseau de gaz naturel a "dépassé la moyenne nationale", atteignant 93%, selon les précisions fournies par les responsables locaux.

Le ministre, abordant les énergies renouvelables, a appelé à promouvoir la production des batteries industrielles devant permettre un meilleur stockage de l’électricité.

M. Khebri avait entamé sa visite à Sétif par une visite du projet, en cours de réalisation, de la centrale électrique de la commune d’Ain Arnat, d’une capacité de 1015,121MW et dont la réception intégrale est prévue "avant l’été 2017", selon les explications fournies.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.