MAROC
25/03/2016 09h:58 CET | Actualisé 25/03/2016 10h:01 CET

La parfumerie de luxe "Avery Perfume Gallery" ouvre ses portes à Casablanca

Avery

PARFUMS - Le marché de la parfumerie de luxe fait petit a petit son nid au Maroc. Intertrade Group l'a bien compris et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Après avoir ouvert sa première boutique "Avery Perfume Gallery" à Rabat en 2015, c'est à l'hôtel Hyatt Regency de Casablanca que le duo composé de Celso Fadelli, président et créateur de fragrances et Cristiano Seganfreddo, vice-président et directeur artistique d'Intertrade Groupe, a décidé d'exposer ses créations de parfums.

Celso Fadelli a réussi à se faire une place dans la parfumerie de luxe, via son entreprise Intertrade Group, fondée en 1989. Quelques temps après, il a été rejoint par le créateur Cristiano Seganfreddo. Niché dans pas moins de 15 villes au monde, le groupe dispose d'un portefeuille d'une vingtaine de marques, parmi lesquelles Lab on Fre, Diane Pernet Paris, Jane Iredale, Montale, Nasomatto ou encore la marque suédoise Agonist. Objectif de cette nouvelle implantation au Maroc? "Atteindre une clientèle marocaine à la recherche d'une identité olfactive", répond Cristiano Seganfreddo.

"Quand je suis arrivé au Maroc en 2014, j'ai compris que les parfums de luxe représentaient un petit marché, et j'aime les petits marchés. Nous avons d'abord décidé d'ouvrir à Rabat. Et comme le concept s'est bien vendu dans la capitale, nous avons voulu renouveler l'expérience à Casablanca. Le Maroc est un pays magnifique avec une stabilité et un dynamisme particuliers", a expliqué Celso Fadelli lors de la conférence qui s'est tenue à l'hôtel Hyatt Regency, le jeudi 24 mars.

avery

"L'identité culturelle est très importante"

Son associé souhaite créer un endroit inattendu qui fera voyager sa clientèle dans le monde de la parfumerie qui, selon lui, "ne connait pas de barrières ni de limites commerciales". Une aventure olfactive qui allie l'identité culturelle à la mode d'aujourd'hui.

"Notre collection est fraîche et contemporaine. L'idée est d'avoir un concept qui se diversifie selon les goûts. L'identité culturelle est très importante et le Maroc est l'un des pays les plus riches dans la création. Il est essentiel d'allier la culture contemporaine avec les traditions du pays. Le parfum est l'habit invisible, un accessoire de mode qui crée des souvenirs et une expérience individuelle sans pareil".

avery

Des parfums aux senteurs orientales

L'homme derrière la collection suédoise "Agonist" - dont le nom est inspiré du cinéma, de la poésie et de la littérature - se nomme Niclas Lydeen. Ses parfums, "propres au climat nordique", sont également "inspirés par des traditions internationales et senteurs venues des quatre coins du globe". Ils s'adressent à "l'individu plutôt qu'à la femme ou à l'homme", a-t-il confié au HuffPost Maroc. Sa toute première édition? Il l'a créée en 2008 en en puisant son inspiration dans les voyages qu'il a effectués. Son parfum "Agonist Dark Saphir" s'inspire de senteurs orientales où le mélange d'oud et de musk nous font voyager dans les pays de l'Orient.

"Nous n'avons pas de traditions en Suède, nous nous inspirons donc des traditions du monde entier. Avec la collection "Agonist Dark Saphir", nous avons voulu créer un oud suédois" en alliant justement l'orientalisme de cette essence avec des senteurs plus modernes".

D'autres boutiques au Maroc?

Fort de son succès, Celson Fadelli continue son petit bout de chemin dans le marché du luxe au Maroc. Visiblement intéressé par d'autres villes du royaume, le créateur Italien a l'ambition d’étendre sa marque. "Nous nous adressons à un public curieux d’expérimenter de nouvelles senteurs. Nous avons l'ambition d'ouvrir d'autres boutiques au Maroc. Notre prochaine destination sera sans doute Marrakech."

LIRE AUSSI: