ALGÉRIE
25/03/2016 12h:25 CET | Actualisé 25/03/2016 12h:25 CET

L'armée syrienne reprend à l'EI la citadelle de Palmyre

In this photo released by the Syrian official news agency SANA, Syrian government soldiers gather at the entrance of the town of Palmyra, central Syria, Thursday, March 24, 2016. Syrian government forces pushed into the ancient town of Palmyra, where Islamic State militants appeared on the verge of collapse Thursday, while in Iraq, a military spokesman announced the start of a long-awaited operation to recapture the IS-held northern city of Mosul. (SANA via AP)
ASSOCIATED PRESS
In this photo released by the Syrian official news agency SANA, Syrian government soldiers gather at the entrance of the town of Palmyra, central Syria, Thursday, March 24, 2016. Syrian government forces pushed into the ancient town of Palmyra, where Islamic State militants appeared on the verge of collapse Thursday, while in Iraq, a military spokesman announced the start of a long-awaited operation to recapture the IS-held northern city of Mosul. (SANA via AP)

L'armée syrienne a repris vendredi au groupe État islamique (EI) la citadelle de Palmyre, qui domine la ville antique, a annoncé une source militaire citée par la télévision officielle.

"Nos forces armées, en coordination avec les (miliciens) des Forces de défense nationale, ont pris le contrôle de l'ancienne citadelle de Palmyre après avoir infligé de lourdes pertes aux terroristes de Daech (acronyme arabe de l'EI)", a indiqué cette source militaire.

L'EI s'était emparé de ce château-fort le 23 mai 2015 et y avait érigé son drapeau. Il contrôlait depuis la ville de Palmyre et ses ruines.

Le château a été construit par les Mamelouks au 13ème siècle sur la colline surplombant la site antique.

Ce monument islamique a pris ensuite le nom de Fakhredine, du nom de l'émir druze qui contrôla la cité au 16ème siècle.

Le château ainsi que le site antique de Palmyre sont classés au patrimoine mondial de l'Humanité.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.